Jeudi Saint à Gap
  • 4 avril 2015

Jeudi 2 avril 2015 à Gap, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri présidait en sa cathédrale la messe en mémoire de la Cène du Seigneur.

De nombreux enfants se préparant à leur première communion étaient présents en ce jour commémorant l’institution de l’eucharistie par le Christ la veille de sa passion.

Ci-dessous un extrait de l’homélie qu’il avait confiée au père Mickaël Fontaine, prêtre au service de la paroisse Saint-Arnoux pour le Gapençais et quelques photos, dont celles du lavement des pieds.

Préparation pour le lavement des pieds

Les enfants se préparant à la première communion invités à s’approcher pour voir le lavement des pieds

Procession au reposoir avec les enfants se préparant à la première communion

Cet article a 6 commentaires

  1. Il est toujours choquant de lire des commentaires avec les mots : ” fausse théologie” je ne crois pas que la critique d’une homélie dans ces termes là soit recevable .
    Une autre façon de voir les choses : “s’il en est besoin (du commentaire) que ce soit une parole bonne, constructive, profitable à ceux qui vous écoutent” , ou qui vous lisent !
    C’est ce que nous propose la lettre aux Ephésiens 4 -29

  2. Certes, L’Eglise a une structure hiérarchique, mais, mais, il ne faut pas oublier la dimension de communion entre tous les baptisés et là il n’y a pas de différence entre les baptisés.
    Le concile Vatican II insiste beaucoup sur cette notion de communion et le droit canon qui en ” découle” aussi.
    Canon .204 et 330 du Code de droit canon

  3. Parfois la censure a du bon…la fausse théologie du début de l’homélie à été gommée…Fausse théologie selon laquelle il faut obéir aux prêtres en raison de la hiérarchie qui existe entre évêque, prêtre, diacre et “simple laïc”. Or il n’y a qu’un seul véritable prêtre, véritable célébrant, pour l’éternité ; c’est le Christ qui est UNIQUE. Nous ne sommes que des serviteurs et, humblement, nous devons collaborer entre nous quelle que soit notre mission. Le Pape François l’a rappelé à la curie romaine récemment…qui à 90% n’a pas accepté la critique… Prions chaque jour pour que notre Pape puisse mener à bien sa mission.

    1. Aucune censure, ni de la part du cameraman, ni du webmaster. Si le début manque, c’est juste que le cameraman est arrivé en retard…

    2. La structure hiérarchique de l’Église est de droit divin, et non une invention humaine. D’ailleurs le concile Vatican II ne l’a pas abolie. Il ne pouvait le faire, du fait même qu’elle est voulue par Dieu. Jésus voulait un peuple hiérarchiquement ordonné. C’est ainsi que le concile en parle.
      On trouve 24 occurrences du mot « hiérarchie » ou « hiérarchique » dans l’ensemble de la constitution dogmatique Lumen Gentium du concile Vatican II. Et tout un chapitre de Lumen Gentium, le chapitre III, traite exclusivement de la structure hiérarchique de l’Église.
      Le concile rappelle entre autres que le sacerdoce commun des fidèles et le sacerdoce ministériel ou hiérarchique ont entre eux une différence de nature et non simplement de degré, même s’ils sont ordonnés l’un à l’autre.
      On ne peut pas dire qu’il n’y a pas de hiérarchie, ni qu’il n’y a pas d’autorité dans l’Eglise (et donc pas d’obéissance, revers de la médaille…)
      Après, qu’un prêtre en parle bien ou non, qu’il exerce l’autorité dans un esprit de service ou qu’il en abuse, c’est une autre histoire…
      Ceci dit, il est vrai que l’obéissance du côté du laïc ne doit pas être automatique. A lui de juger s’il y a abus d’autorité du côté du prêtre ou de l’évêque qui lui demande quelque chose, et de prier pour savoir la conduite à tenir.
      Des saints laïcs ont résisté à leurs évêques et à leurs prêtres, d’autres saints laïcs ont au contraire obéi tout en sachant que ce qui leur était demandé de la part de l’autorité n’était pas forcément judicieux. Question de tempérament, de circonstance, de culture, que sais-je…

  4. Quel beau témoignage de la part de cette petite fille de 10 ans d Irak.Une leçon de courage de pudeur.Consciente de la misère de son pays,mais avec sa foi,elle pardonne.DIEU les aime et ne les abandonnera pas.DIEU prend soin de nous.Les politiques devraient écouter,réfléchir et constater que les Chrétiens,l’Eglise sont des vérités religieuses.Sans religion pas de respect de la loi humaine.Vivement le retour des PRETRES en concert avec MONSEIGNEUR DI FALCO.Le seul moyen de rassembler toutes les communautés et sans conflits auparavant.En quoi çà concerne la RATP? Gros bisous a cette petite fille très intelligente.Bonne chance a nos 3 PRETRES et MONSEIGNEUR.Amitiés ARLETTE

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu