Journée Santé & exil
  • Post published:26 janvier 2020

GAP | 1er Février de 9h30 à 17h

Salle Polyvalente L’impro (Bâtiment Neptune, Boulevard Pompidou)

Dans l’exercice de nos fonctions de soignants auprès des personnes en situation d’exil, nous nous sentons souvent démunis.

Leurs parcours de santé sont particuliers et exigeants sur le plan médical, psychosocial, administratif, juridique. Pour des raisons éthiques et déontologiques, nous avons besoin d’interroger nos pratiques individuelles et collectives.

Médecin du Monde et le Réseau Hospitalité proposent une journée interprofessionnelle de rencontre et de réflexion dans le but d’améliorer la prise en charge des personnes en situation d’exil.

Les structures sanitaires et sociales du département des Hautes Alpes (05) voient, depuis le printemps 2017, une modification de leur public en raison de l’arrivée de personnes en exil passant par la vallée de Suze (Piémont), puis les cols de l’Echelle ou de Montgenèvre. La décision du Conseil d’Etat du 21 juin 2019 et l’article L.345-2 du code de l’action sociale et des familles établit clairement les droits à la couverture des besoins humains vitaux des exilés, notamment dans le domaine de la santé.

Qu’en est-il de l’accès effectif aux soins ?

Face aux spécificités de ces patients (médicales, sociales, administratives) et devant leurs difficultés réelles d’accès aux soins, un partenariat entre les professionnels de santé de tout horizon (institutionnels, libéraux, bénévoles) se révèle indispensable pour améliorer leur prise en charge médicale. 

La coordination des acteurs de santé est essentielle afin d’améliorer la transmission des informations médicales et l’intégration, dès que possible, des exilés dans le circuit de droit commun, tout en évitant que certains soient étiquetés comme « soignants de réfugiés » avec le risque de se trouver rapidement débordés.

Une présentation du cadre légal d’accès aux soins des personnes en situation d’exil sera exposée, notamment au regard des récentes modifications apportées à la protection maladie des personnes étrangères par le Gouvernement et le Parlement.

Qu’en est-il de la santé des personnes en situation d’exil ?

Des ateliers thématiques tenteront de répondre aux questionnements des acteurs de santé et proposeront une information utile et concrète.

  • Santé mentale : Réflexions et échanges sur les pratiques d’accompagnement face aux difficultés psychiques des personnes en situation d’exil.
  • Santé femme : La femme à l’épreuve du parcours d’exil.
  • Pathologies fréquemment rencontrées : suivant l’expérience des structures d’accueil.
  • Certificats médicaux : Quel certificat médical pour quelle situation ?

Les conclusions de cette journée de travail permettront d’élaborer un positionnement collectif et public pour l’accès inconditionnel à la santé des personnes exilées.

Entrée Libre – Un repas convivial est prévu et vos inscriptions en amont sont souhaitées, sans être obligatoires, afin de faciliter l’organisation de la journée.

Inscription par retour d’email : carla.melki @ medecinsdumonde.net avec le formulaire d’inscription.

L’équipe de Médecins du Monde PACA et du Réseaux Hospitalité des Hautes Alpes