La chronique de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri –  « Les chrétiens sont les médias de Dieu »
  • Post published:3 janvier 2016

Dans sa chronique du dimanche 3 janvier 2016, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri rappelle qu’un chrétien, qu’une communauté chrétienne, est bien plus annonceur de Dieu qu’un publicitaire… “Allez, très belle année 2016 et bonne pub !” lance-t-il.

Les chroniques de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri sont également diffusées toutes les semaines :

• sur les ondes de RCF Alpes Provence
• sur le site internet du journal Le Point
• sur D!CI TV
• sur le site internet du sanctuaire Notre-Dame du Laus

et tous les mois sur KTO dans l’émission À la source.

Bonjour,

Et si on parlait de création ?

Ne vous trompez pas, je ne parle pas de « La Création », celle de Dieu. Il n’est pas rare de voir sur des couvertures de magazine un visage du Christ avec pour légende : « Jésus revient. »

Il y a quelques temps, le rédacteur en chef d’un magazine consacré à la publicité me téléphone pour que nous convenions d’un rendez-vous. Lors de notre rencontre il me fait part de son projet. Proposer, pour une sorte de concours, à des créatifs de la publicité, de se mettre au travail sur le thème de Dieu et de l’Église. Autrement dit, simuler une grande campagne publicitaire en faveur de Dieu et de l’Église. Les résultats de ce concours seraient publiés dans un prochain magazine et puis, et puis peut-être — pourquoi pas ? — cette campagne pourrait-elle se réaliser.

Un peu sceptique, mais curieux du résultat, je me suis laissé prendre au jeu.

Ensemble, nous avons défini l’objectif qui serait donné aux créatifs et qu’on peut résumer ainsi : « Un message pour Dieu, une interrogation spirituelle qui interpelle les gens dans leur foi endormie ou perdue. Un message fort, qui tranche au milieu du flot médiatique ininterrompu qui empêche les gens de se retrouver face à eux-mêmes. Reposer les vraies questions que l’homme a tendance à refouler par facilité. »

À partir de là, ça s’est mis à bouillonner dans les esprits, et les publicitaires ont proposé des solutions qui révèlent autant les limites de la publicité – qui n’a pas grand-chose à dire, mais le dit bien – que les carences en communication de l’Église – qui a tant à révéler mais le fait souvent si mal.

Une quarantaine d’équipes ont travaillé. En fait, vibgt-cinq projets ont été remis.

Certains qui s’étaient mis au travail ont craqué. Ils ne sont pas arrivés à produire. L’un d’entre eux a dit notamment, je le cite : « On a touché le fond de la piscine. On ne peut pas le faire. On a cru que ce n’était qu’un produit comme les autres. Mais Dieu, je n’y arrive pas. Dieu, c’est une impossibilité. On peut pourtant arriver à en parler, mais comment ? C’est là que je me suis rendu compte que Dieu n’est pas un produit. »

Pour les autres projets, le résultat vaut la peine que l’on s’y attarde. D’abord, parce qu’il en dit long sur la perception que les gens de la publicité ont de Dieu et de l’Église, peut-être auraient-ils besoin de rajeunir leur vision. Mais le résultat est intéressant parce que très instructif pour les chrétiens : ils ont la responsabilité de l’image qu’ils donnent de Dieu et de l’Église, et il n’est pas inutile de regarder son image de temps à autre dans un miroir.

Voilà quelques-unes des phrases qui figurent sur ces affiches, par exemple : « Dieu, sans toi, c’est l’enfer », ou bien : « Sans Dieu, l’homme devient une bête. » Ouais, bof ! Particulièrement en ce moment certains sont pires que des animaux sauvages au nom de leur Dieu. Autre phrase : « 2000 ans, c’est long pour un bobard », ou encore : « Ne le laissons pas mourir une seconde fois ». Et enfin : « Dieu, il croit en moi. »

En fait tout ce travail confirme que le meilleur « annonceur » de Dieu, ce n’est pas d’abord un publicitaire, mais chaque chrétien, chaque communauté chrétienne. Les meilleurs médias pour Dieu, ce sont les chrétiens eux-mêmes.

C’est à eux que Dieu s’est confié. Il est difficile pour d’autres de faire ce dont les chrétiens ont été chargés.

Allez, très belle année 2016 et bonne pub !

À bientôt.

Mgr Jean-Michel di Falco Léandri
Évêque de Gap et d’Embrun

Cet article a 8 commentaires

  1. douyere yvette

    Bonjour ,je suis très triste d’apprendre le départ de MONSEIGNEUR Jean-Michel di Falco Léandri .Nous serons très nombreux dans ce cas .Il sera toujours là avec d’autre fonction auprès de notre seigneur .Moi il n’a apportait beaucoup dans ma foi enfant de dieu que je suis (peut-être même redevenue grâce a cette belle aventure des prêtres .Je souhaite à tous une belle année et surtout que la paix revienne dans ce monde MERCI

  2. croassant

    Monseigneur,la plus efficace “publicité”,et plus belle,pour Dieu,ce sont les voix des Prêtres Chanteurs et vous Monseigneur,vous écouter tous les jours. Depuis 5 ans vous avez rassemblé le monde,un renouveau dans notre foi endormie pour ce Dieu éternel,une réconciliation universelle et spirituelle. Pas mieux comme”pub”!. Merci aux Prêtres,à vous,Monseigneur,ce don inespéré reçu de Dieu,notre sauveur et toutes vos chroniques gratifiantes pour ne pas oublier que Dieu nous aime. Monseigneur,bonne semaine et pour nous tous,”Une Année de Paix dans la grâce du Seigneur”.

  3. Elisabeth MEYER

    Chronique très intéressante qui nous démontre que l’on ne peut pas faire une campagne publicitaire sur Dieu comme une publicité pour un paquet de lessive ! Dieu mérite beaucoup mieux que cela. C’est à nous Chrétiens de démontrer qu’Il est très important dans notre vie et de partager notre foi avec le plus grand nombre.
    Bonne semaine Monseigneur

  4. TREBOZ

    Que cet article nous aide, nous les chrétiens, à prendre pleinement conscience de notre rôle. Si j’utilisais tout le temps que je passe à râler, rouspéter, critiquer (ce qui représente hélas des journées, des semaines et même plus !), si j’utilisais tout ce temps à dialoguer avec le Seigneur, me confier à lui, lui demander de l’aide, que de merveilles il ferait dans la vie de mes frères !
    Râler au lieu de prier, n’est-ce pas “voler mille et une grâces à mes frères” ?
    Cordialement
    Jeanne

  5. TREBOZ

    Très belle invitation à nous ouvrir à tous nos frères, à marcher la main dans la main avec Jésus. Un grand merci.
    Jeanne

  6. latouche

    ravie de vous retrouvez MONSEIGNEUR, bientôt je vous enverrai mes veux pour cette année ,continuer vos chroniques elles sont super bien faites prenais soin de vous et de vos prêtres.

  7. Grimaldi Marie José

    Excellent !… Une petite croix arborée sans ostentation, simplement, comme faisant parti de la peau sur laquelle elle repose, est , à mon sens, la plus belle des pubs et qui doit en plus contenter l’objet de cette pub !

Les commentaires sont fermés.