La chronique de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri : Une crèche est faite pour rassembler

Dans sa chronique du dimanche 28 décembre 2014, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri nous parle d’une crèche qui rassemble. Pas meilleur symbole qu’une crèche pour évoquer la liberté, l’égalité, la fraternité !

Les chroniques de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri sont également diffusées toutes les semaines :

• sur les ondes de RCF Alpes Provence
• sur le site internet du journal Le Point
• sur D!CI TV
• sur le site internet du sanctuaire Notre-Dame du Laus

et tous les mois sur KTO dans l’émission À la source.

Bonjour,

Vous qui passez rapidement devant la crèche, arrêtez-vous un court instant et observez.

Vous avez vu l’âne ? Rien à faire, il ne bougera pas. Rien d’étonnant lorsqu’on connaît son caractère.

Le bœuf, proche de Marie, Joseph et de l’enfant Jésus s’y croit un peu. Il se la joue dans le genre « sacré », comme ses frères et sœurs en Inde. Il en abuse même un peu et demande de ne surtout pas le toucher !

Les moutons n’iront nulle part sans l’ordre de leurs bergers. Ces derniers ont pourtant un but bien précis : se rendre sur le lieu de la naissance du Christ. Ils avancent tête basse sans trop réfléchir.

Pour l’aveugle et son fils, la rencontre de Jésus semble être le dernier espoir. Il a perdu la vue en pleurant son fils aîné. Aller voir Jésus, même dans un espace public, ne le dérange pas.

Pour les Bohémiens, ce n’est pas une première. Ils ont presque l’habitude qu’on les mette à l’écart, qu’on les déplace contre leur gré, qu’on leur interdise l’accès de tel ou tel lieu, et que l’on détruise le campement.

Certes, Lou Pistachier a déjà un petit coup dans le nez, mais sa femme, la poissonnière, fait tout pour que cela reste discret. Être accusé d’ivresse et de plus devant la crèche, ferait quand même très mauvais effet.

Le ravi, lui, ne sait pas très bien ce qui se passe, mais il est content. La joie qu’il exprime avec simplicité, n’est-ce pas cela qui devrait nous animer tous pendant ce temps de fêtes ?

Mais voilà Monsieur le maire !… Mais que fait-il là ? Il semble juste faire son travail d’officier de l’état civil. Eh oui, tous les personnages présents ici sont sous son autorité. Il les respecte tous, même ceux qui ne pensent pas comme lui. Ils le respectent tous, même ceux qui n’ont pas voté pour lui.

Voilà le curé et le moine. Ils sont toujours présents. Ils viennent de saluer Monsieur le Maire et vont à la rencontre de Celui qui va devenir leur guide.

Le tambourinaire mène la farandole. C’est la fête. Une fête traditionnelle. Une fête qui rassemble de manière large petits et grands, croyants ou non. Les danseurs, un peu comme le Ravi, n’ont que faire de la volonté de certains qui voudraient qu’ils arrêtent de danser ou se cachent pour le faire.

Tous, avec le vieux et la vieille, avec l’Arlésienne et Monsieur Jourdan, tous sont réunis en ce soir du 24 décembre pour accueillir avec Marie et Joseph, l’enfant Jésus. Le Christ qui est né dans cette mangeoire pour  montrer le chemin de l’amour.

Alors si vous avez pris le temps d’observer vous aurez compris que la crèche c’est ce rassemblement de tous, de tous ceux qui composent notre société. C’est le rassemblement de toutes nos différences, de toutes nos opinions, de toutes nos croyances. La crèche c’est l’image d’une société presque toujours utopique où tous se rassemblent autour pour la paix, pour l’amour, pour la liberté, pour l’égalité et la fraternité.

Alors, si vous trouvez un autre symbole que la crèche pour incarner, en cette période de Noël, ces valeurs, prévenez-moi pour que je le mette dans mon hall d’entrée.

À bientôt.

Mgr Jean-Michel di Falco Léandri Évêque de Gap et d’Embrun

Cet article a 8 commentaires

  1. Bravo monseigneur di Falco pour votre chronique du 28 décembre 2014.

    J’en suis ravi ; mais prudemment. Il ne faut pas que je le sois de trop pour ceux qui ne disposent pas de cette si jolie culture du ravissement. Certes que le message de la Crèche est de la plus haute importance. Il symbolise l’ ”Amour”, la ”Fraternité” et l’ ”Union” sacrée, entre tous les êtres. Cela devrait donc être l’ ”AFU” au quotidien et non ”à l’ AFFÛT” à surveiller ses arrières ! Hélas, la mentalité rétrograde qui anime notre siècle a transformé ce symbolisme en un système à la signification horrible : celui de guetter constamment ses moindres faits et gestes ! Chut et Stop ! Ne faites et ne dites rien !
    Notre crèche devra-t’ elle continuer à ”être à l’affût”, comme animée par un esprit qui lui demanderait : « Prends garde ! Ton ennemi te guette ! » ou devrions-nous lui demander ”d’être d’affût”, et lui donner ainsi toute la force spirituelle dont elle aurait besoin, ne serait-ce qu’une fois par an ! L’inculture religieuse est la plus grande misère que l’homme ait eu à subir et continuera à la vivre pendant longtemps encore. Cet Homme-là, le Monde qu’il s’est savamment et sciemment constitué, a bien détruit tout ce qui représentait la Foi en une religion. Tout est basé sur la société de consommation, l’économie, la politique et les jeux rétrogrades que j’assimile à ceux du cirque d’antan ; puisque la Violence fait petit à petit son entrée dans l’arène !
    L’on assiste de nos jours aux dérives les plus extravagantes. La société vit un moment de déliquescence très avancé. Tout va trop vite de l’avant ! Ce qui me donne la nette impression que ”le Veau d’Or est en train de se goberger parmi-nous !”
    Je traduirai ce comportement par une autre expression que les ”Chut” et ”Stop”. Cette dernière :
    ”CHOGUEUF !” – (Est une expression familière dialectale algérienne pour contrôler la marche d’un animal de bât) –
    Et comme vous l’écriviez, monseigneur :
    ”Vous avez vu l’âne ? Rien à faire, il ne bougera pas…etc…..”
    Ce qui est bien vrai ! Sauf s’il porte un cavalier et est en mouvement.
    Mais si une tierce personne, témoin de la scène, dit à ce même âne en marche : ”CHOGUEUF !’ ; l’animal devra forcément s’arrêter !
    Par contre, le cavalier ignorant, de cette blague, ne comprendra pas ce brusque arrêt. Sauf s’il intime l’ordre à sa monture de reprendre la route par un bruyant onomatopée : ”RRRRR….Ahmar…..RRRRR !” (Ahmar : signifie ”âne”)
    C’est ce qui m’amène à m’expliquer. Un âne restera un âne, qui fait toujours semblant de ne pas comprendre, restant debout, ferme, sur ses sabots ! La brave bête ! Elle sait ce qu’elle fait et fait ce qu’elle veut ! Son intelligence fait de lui un être à part, meublant agréablement la sainte crèche !
    Ce qui m’inquiète c’est l’attitude du bipède, qui refusera tout le temps de comprendre une allégorie contraire à la sienne. C’est ce qui se passe avec tous ces hurluberlus qui crient au loup une fois par an, parce qu’une crèche, un sapin ou une croix dérange leur quotidien.
    Je déplore que l’ Homme, ayant tout ce dont il dispose ne soit pas capable de faire appel à plus d’Amour, de Fraternité et d’ Union entre les Peuples. À moins que l’être humain se soit métamorphosé en un loup-garou à la recherche d’un mouton ou d’un autre homme à dévorer. Ce que je crois. En effet, je soupçonne l’oeuvre insidieuse d’une manipulation de l’esprit à grande échelle. Je pense même fortement que nous avons à faire à une sorte de ”Derviche” qui empêche un autre ”Derviche de tourner en rond”.
    Où allons-nous à bord de notre fragile esquif ? Finirons-nous un jour par aborder au rivage de notre bonheur ? Seul Dieu ou Allah le sait ! Inchallah et Amen !

  2. Excellent comme très souvent !
    La crèche comme le rassemblement de toutes nos différences sans jugement,sans polémique. Comme le lieu du “vivre ensemble”
    Et puis, ce zeste de bon sens dans cette chronique… qui fait toute la différence ! Merci.

  3. Merci Monseigneur pour cette belle description de la crèche. Article à partager.
    Meilleurs voeux pour 2015 + de fraternité, de paix.

  4. Bonjour

    Et si on parlait des crèches andines, Pérou,

    https://lamula.pe/media/uploads/1fa50135e26b4a4daa856861a0000cf0.jpg

    amusant de voir Marie et Joseph avec des traits indiens en habits locaux, avec un lama et non un âne ou dromadaire, je m’en doutais, connaissant ce type de crèche,

    une autre

    http://1.bp.blogspot.com/-EF3CSHOF-YE/UNihrV_H_3I/AAAAAAAAJiY/vJD-zDs7bBA/s1600/Nacimiento+andino+Per%C3%BA.jpg

    les traits sont typiquement indiens

    et de Ichilok

    https://biblioabrazo.files.wordpress.com/2010/12/navidad11.jpg?w=490

    le quatrième roi mage qui est venu de l’Amérique latine et qui a offert à tous les Hommes le maïs pour qu’ils ne meurent pas de faim,

    http://mitosyleyendascr.com/otros/la-leyenda-de-ichilok-el-cuarto-rey-mago/

    une version francisé mais moins riche

    http://raconte.blog.fr/2007/01/01/le_4_eme_roi_mage~1503422/

    Une vidéo qui m’a émue, navidad del niño peruano = noël d’un enfant péruvien,

    https://www.youtube.com/watch?v=z7k4leb0Gt8

    bone annada en provençal

  5. Bonsoir Monseigneur Di Falco.
    C’est toujours avec beaucoup d’attention que je lis vos homélies que je reçois par Internet et que j’écoute les Prêtres.
    Je suis époustouflée à chaque lecture de constater la facilité avec laquelle vous faites passer des messages importants que j’approuve, qui nous concernent tous et nous font réfléchir sur les vraies faits de la vie et de société sans vouloir en cacher la vérité, tout en nous donnant un retour sur nous même. Provençale d’origine la crèche a toujours été présente dans nos maisons, et aujourd’hui encore, bien que éloignée pour l’instant de notre Provence.
    Votre description de la crèche et votre homélie pour Noël m’ont donné un nouveau regard pour ces personnages et le monde qui nous entoure. Merci pour tout ce réconfort, cette Joie de Noël. Que cette Année 2015 soit comme le dit le Pape François Douceur et Tendresse dans nos coeurs de croyants.
    Recevez nos salutations les plus respectueuses.

  6. Une très vivante description de nos crèches provençales ! Merci Monseigneur

  7. Merci Mgr pour cette belle chronique
    Mes meilleurs vœux à vous, aux prêtres chanteurs ainsi qu’à votre diocèse.

  8. Je suis d’accord avec MGR DI FALCO la crèche est un lieu de rencontre de prières,d AMOUR,de joie pour tout le monde.Petits ou grands croyants ou non croyants.Au contraire elle rassemble l’humanité.MGR DI FALCO est un etre parfait pour moi.Tout ce qu’il fait est sublimé!!!.MERCI MGR er a bientot.AMITIES ARLETTE

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu