You are currently viewing LE CCFD – 60 ANS DE SERVICE !

Le CCFD Terre Solidaire … mais qu’est-ce que c’est ? Quel est son objectif ? Ça sert à quoi et à qui ? Autant de questions que l’on se pose devant les affiches de Carême, les enveloppes qui invitent au don, les appels ponctuels …Il est donc opportun d’en dire un peu plus et de retracer ce qui s’est fait et vécu au cours de ces 60 ans, et qui se poursuit de nos jours de par le monde.


En 1961, pour répondre à l’appel du pape Jean XXIII, quelques organisations catholiques se rassemblent pour engager une première campagne d’appel au don. Leur but : éradiquer la faim dans le monde, l’insécurité alimentaire puis les endémies, l’urgence climatique et la destruction de la biodiversité, la montée des inégalités et de l’exclusion et la crise politique d’accueil face aux migrations internationales, informer également l’opinion publique sur les situations de pauvreté dans le monde. apporter une aide oui, mais surtout faire un travail d’éducation pour que les gens se prennent en charge et organisent leurs conditions de vie. On sera alors dans le « apprendre à pécher plutôt que de distribuer des poissons ». Dans cet esprit, le Père Lebret lance le Comité Catholique Contre la Faim (CCCF). En 1964, l’encyclique Populorum Progressio du pape Paul VI affirme que le développement est le « nouveau nom de la paix », l’organisation devient alors le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD) car il faut professionnaliser la structure et embaucher des chargés de missions. Un des documents essentiels du CCFD assigne un triple but à la collaboration des organisations catholiques : manifester la charité de l’église, redonner le sens de cette charité aux catholiques de France et permettre aux mouvements d’action Catholique de s’implanter dans les pays en voie de développement. Le champ d’action du CCFD étant mondial, on ajoutera à son sigle, en 2008, les deux mots « Terre Solidaire », son appellation actuelle. Avec ses 485 organisations dans le monde et, en France, plus de 7200 bénévoles et plus de 15000 sympathisants, le CCFD Terre Solidaire agit en priorité pour éradiquer le fléau de la faim, inacceptable et scandaleux au XXIe siècle : en 2020, 768 millions de personnes ont souffert de la faim, 2,4 milliards ont connu l’insécurité alimentaire, 40 % de la population mondiale ne peut se nourrir correctement et la pandémie du Covid 19 pourrait affamer 150 millions de personnes supplémentaires.

Son action dans le monde

Le CCFD Terre Solidaire est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique, et une ONG de solidarité internationale qui dispose d’un statut de consultant à l’ONU. Elle soutient plus de 600 projets dans 67 pays, elle sensibilise les personnes à la solidarité et à la construction d’un modèle de développement plus solidaire. Elle mène également des actions de plaidoyer auprès des décideurs politiques et économiques français, européens et internationaux pour qu’ils s’attellent à la lutte contre les injustices et au respect des droits fondamentaux.

Evolution au sein des groupes des Hautes-Alpes

En 1964, une première équipe se met en marche à Briançon avec une information sur les besoins du Tiers monde ; au cours des années 70, cette équipe aide le Bénin par des échanges de savoir-faire, puis l’Amérique latine et l’Afrique. Elle lance les actions de Carême avec les opérations « bol de riz », consistant à consommer ensemble un simple bol de riz et à offrir le prix d’un repas normal. Ils seront suivis par des groupes qui se forment petit à petit dans d’autres points du diocèse : Embrun, Laragne, le Champsaur, la Bâtie-neuve puis Gap. Les actions sont diverses : journées du Tiers-monde à l’école pour sensibiliser les enfants, les ados et les étudiants à la situation économique et sociale, journées de jeûne, de prière et de partage, journées de formation et de réflexion, création d’une exposition itinérante.

Le CCFD Terre-Solidaire agit en partenariat avec d’autres mouvements : le Secours Catholique, Amnesty international, l’ACAT, Terre des hommes, la Croix Rouge, Agir ICI, Artisans du monde, Handicap international, le jumelage Hautes-Alpes/Béguédo/Kausasun, les aumôneries, les scouts, le MRJC…
Ce sont plus de 25 bénévoles et plusieurs dizaines de sympathisants qui agissent pour sensibiliser leurs
concitoyens à la solidarité internationale. Ils participent et soutiennent les associations partenaires à travers le monde par des appels à la générosité du public, mais également par des dialogues et autres échanges d’expériences, notamment lors de la venue dans les Hautes-Alpes de délégués de ces associations : Riccardo, Maria Gabriella (du Brésil), Fernando Riojas (du Paraguay),
Hicham (du Maroc), Betty (de Hong-Kong)… venus ici pour faire connaître et partager leurs connaissances, leurs expériences et le travail réalisé par leurs communautés en partenariat avec le CCFD – Terre Solidaire et leurs donateurs. Sont évoqués la promotion et la défense de l’agriculture familiale, la protection des migrants, la liberté des médias…

Extrait d’un article écrit par Chantal Sicard, à retrouver dans son intégralité dans le journal interparoissial du Champsaur Valgaudemar Nos Vallées.