Le chanteur Grégoire et le prêtre Michel-Marie Zanotti-Sorkine à Notre-Dame du Laus pour le 15 août

Le 15 août prochain, le chanteur Grégoire et le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine seront de passage au sanctuaire Notre-Dame du Laus à l’occasion de la fête de l’Assomption. L’un et l’autre ont été invités par Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, évêque de Gap et d’Embrun. Le chanteur viendra lire et chanter Thérèse de Lisieux. Le prêtre viendra témoigner de sa foi et donner une conférence.

Grégoire
Jeudi 15 août 2013
20h30

Sanctuaire Notre-Dame du Laus
sous le grand chapiteau

Entrée libre

 

Grégoire

Auteur, compositeur et interprète né en 1979, Grégoire Boissenot s’est fait connaître du grand public en 2008 grâce à la chanson Toi + moi, devenue depuis un classique. Le clip Toi + moi a été vu plus de 12,5 millions de fois sur le site de partage de vidéos Youtube. L’album dont est issu ce titre a la particularité d’être le premier en France produit par des internautes grâce au label communautaire My Major company.

Après ce premier succès qui le propulse sur le devant de la scène, Grégoire poursuit sur sa lancée et enchaîne enregistrements et concerts: il se produit notamment avec Les Enfoirés ; on le voit aussi en duo avec Jean-Jacques Goldman dans son second album Le même soleil.

Son dernier album, Les roses de mon silence, doit sortir le 16 septembre prochain.

 

Grégoire et Thérèse

Ayant reçu de ses parents une éducation chrétienne, bercé dans sa jeunesse par le scoutisme, Grégoire est resté fidèle à cet héritage. Ainsi, en 2012, il intervient lors d’un grand rassemblement scout. Au printemps dernier, il participe à la réalisation de l’album Thérèse, vivre d’amour, en mettant en musique des poèmes de sainte Thérèse de Lisieux, interprétés entre autres par Natasha Saint Pier. À la demande de Grégoire, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri a participé à cet album en lisant une prière. Cet album a reçu récemment un disque de platine. 

Grégoire viendra le 15 août à 20h30 au sanctuaire Notre-Dame du Laus lire et chanter Thérèse de Lisieux, une carmélite considérée par ceux qui se plongent dans ses écrits comme le chantre de l’amour. Il lira des passages du manuscrit autobiographique où Thérèse décrit comment elle a découvert l’amour de Dieu et de ses frères et sœurs en humanité. Il chantera des poèmes de la sainte qu’il a lui-même mis en musique. Le passage de Grégoire au sanctuaire de Notre-Dame du Laus fait suite à deux concerts « Thérèse », donnés le 4 juillet dernier à Paris à la Madeleine, et le 11 à la basilique de Lisieux.

 

Le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine

La venue de Grégoire n’est pas le seul événement de ce 15 août au sanctuaire Notre-Dame du Laus. À noter le matin, à 10h30, la messe présidée par Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, et durant laquelle interviendra le père Michel-Marie Zanotti-Zorkine, curé à Marseille.

Ce jeune prêtre atypique à la parole forte, doté d’une foi à soulever la Canebière, est un ancien chanteur de cabarets et de piano-bars. En quelques années, il a remonté la paroisse Saint-Vincent de Paul « Les Réformés ».

Il est l’auteur de plusieurs livres et d’une prière pour les malades du sida qui a connu une diffusion mondiale.

Il donnera aussi une conférence-témoignage à 15h00 sur le regard porté sur la Vierge Marie de saint Maximilien Kolbe.

 

 

Programme pour l’Assomption au Laus

 

Mercredi 14 août

20h30 : vigiles et grande procession aux flambeaux.

Jeudi 15 août

8h10 : laudes solennelles.

10h30 : messe solennelle présidée par Mgr Jean-Michel di Falco Léandri. Prédication par le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine.

14h30 : spectacle des enfants.

15h00 : conférence du Père Zanotti-Sorkine. Entrée libre.

16h00 : procession mariale avec la statue de Notre-Dame des grâces.

17h00 : vêpres solennelles.

20h30 : le chanteur Grégoire lit et chante Thérèse de Lisieux. Entrée libre. Sous le grand chapiteau.

Cet article a 2 commentaires

  1. Pour les obsèques de leur papa Jean-Luc Girardi mes petits neveux Clement et Lucie ont choisi une chanson de Grégoire.
    Ce chant a ému toute l’assemblée et une véritable communion d’esprit s’est instauré durant l’interprétation.
    Jean-Luc ne voulait pas d’une grande cérémonie religieuse.Vous ferez dire une messe plus tard a-t-il dit.
    Nous nous sommes retrouvés les plus proches ; ses enfants, ses parents, son frère, moi sa marraine , ses voisins et amis qui l’ont depuis plusieurs années pendant ces mois de souffrance, soutenu et aimé.
    C’est un ami laïc d’église et ami d’école qui l’a béni pour le grand voyage. Priez pour lui et pour nous.
    MERCI

  2. Quelle merveilleuse idée que d’avoir invité ces deux personnes si talentueuses dans leur domaine respectif. Je reconnais là, Monseigneur, tout votre amour pour Dieu et pour le Prochain. Que de joie et de recueillement en perspective pour cette grande fête Mariale.!!!
    Je serai de tout coeur avec vous ce jour-là.
    Merci pour tout et que Dieu vous bénisse.

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu