Appel pour Noël du collectif chrétien “Vivre autrement”

Pour célébrer Noël, il est d’usage que la plus grande attention soit prêtée aux cadeaux et aux repas et ce, le plus souvent, dans un cadre familial. Si le cadeau exprime un moment de générosité et d’échange, cela se traduit bien souvent par une préoccupation matérielle excessive, par une “corvée” de magasins et de grandes surfaces. Ceci conduit beaucoup d’entre nous à éprouver une forme d’écœurement face à cet “hyper-matérialisme”.

Depuis 2005, le collectif chrétien “Vivre autrement” propose des campagnes de communication pour sensibiliser à notre responsabilité individuelle et collective de chrétiens sur l’environnement à travers nos modes de vie qu’il nous faut “convertir”. La 9e campagne “Noël autrement” invite à plus de simplicité, de proximité, d’amour les uns pour les autres.

Les campagnes « Vivre autrement » sont l’initiative d’un collectif d’associations, mouvements et services chrétiens dont certains sont présents et actifs sur notre diocèse : Action Catholique des femmes (ACf), Action Catholique des Enfants (ACE), Aumônerie de l’Enseignement Public (AEP), Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD), Chrétiens dans le Monde Rural (CMR), Communauté Vie Chrétienne (CVX), Scouts et Guides de France, Secours Catholique …

°°°

Combien de temps consacrons-nous à notre préparation spirituelle et à penser à ce qui ferait réellement la joie et le bien de notre prochain ? Prenons-nous le temps d’apprendre à connaître notre prochain ?

Une parole d’Évangile commande d’être comme le “lys des champs”, affranchi des soucis de ce monde. Malgré cela, à l’occasion de l’avènement de Jésus dans le plus grand dépouillement, nous nous plongeons dans la frénésie. Ne risquons-nous pas de choisir, par automatisme, essentiellement le rôle de Marthe, nous privant de la « meilleure part », celle de Marie ? 
Nous sentons bien que quelque chose “cloche”, mais, en dépit de nos aspirations à une vie simple, il est difficile d’aller à contre-courant des habitudes, des traditions, du flot de la vie contemporaine et des injonctions de la publicité.

C’est pourquoi un vade-mecum réalisé par le collectif “Noël autrement” se propose d’aider très concrètement celles et ceux qui aspirent à vivre Noël autrement, à décroître matériellement mais à croître en félicité, en amour et en don. Cela nécessitera probablement d’y “investir” moins d’argent mais plus de temps, denrée rare de nos jours. Ce livret s’étale sur les quatre semaines de l’Avent en proposant des idées et des témoignages simples pour mieux se centrer sur le sens de cette fête, sur l’attention à l’autre, afin d’en sortir nous-mêmes nés une nouvelle fois.

Appel du collectif “Vivre autrement”

Cet article a 1 commentaire

  1. BONJOUR,

    Oui Noël est devenu une affaire de mercantiles. Il n’y a qu’à regarder la foule dans les magasins pour les cadeaux. Même des fêtes comme le 8 Décembre à LYON ont été détournées de leurs origines. La municipalité s’en est emparée et les petits lumignons du 8 Décembre disparaissent au milieu de ce déploiement de spectacles lumineux. Combien de lyonnais connaissent l’origine du 8/12 ? Tout est fait pour ignorer ces origines. Les hôtels et les commerçants se frottent les mains ! C’est ainsi que des croyants voire des musulmans allument des bougies pour cette fête ! Où va-t-on ? Si tout cet argent était donné au TELETHON quels progrès seraient possibles pour les malades ?

    Mais ne désespérons pas. Ne perdons pas notre foi au milieu des “marchands du Temple”.

    A bientôt.

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu