You are currently viewing Le projet de loi Bioéthique revient au Parlement

Le projet de loi Bioéthique sera présenté en troisième lecture devant le Parlement. Du 1er au 3 juin, il sera examiné par la commission spéciale bioéthique à l’Assemblée Nationale, puis du 7 au 11 juin en séance publique à l’Assemblée Nationale. Le 17 juin aura lieu une commission spéciale bioéthique au Sénat. Le 24 juin, le projet sera débattu en séance publique au Sénat.

Ce projet de loi « bioéthique », en cours d’examen au Parlement, vise à créer des « parents » en inscrivant deux mères sur l’acte de naissance d’enfants nés de PMA et en effaçant sciemment leur père. Il est donc urgent de défendre l’enfant, la paternité et la maternité.

4 vendredis de jeûne et une prière universelle pour défendre l’enfant, la paternité et la maternité

Pour porter spirituellement cette question fondamentale pour notre société, notre évêque vous propose de vivre de nouveau 4 vendredis de jeûne et de prière. Pour cela, vous trouverez sur le site Hozana la proposition d’une neuvaine : Jeûne et prière pour sortir d’une bioéthique aveuglée. Cette initiative peut commencer quand vous le souhaitez.

Une prière universelle est aussi proposée aux paroisses de notre diocèse :

  • Dieu a créé l’homme à son image et à sa ressemblance, homme et femme il les créa, 
  • communion d’amour dans la différence et l’égalité. 
  • À l’heure où un projet de loi bioéthique est en discussion au parlement,
  • que l’Esprit Saint inspire les parlementaires,
  • afin que le bon sens prévale, 
  • pour qu’une écologie intégrale surmonte la fascination des biotechnologies,
  • que la défense des petits et des plus fragiles soit la priorité, 
  • et que le droit d’avoir un père et une mère soit pleinement respecté.
  • Prions le Seigneur.

Cette prière a été écrite par le Père Jean-Dominique Dubois, coordinateur du groupe bioéthique de notre diocèse.

Une pétition pour agir

Le collectif « Marchons Enfants » a déposé une pétition sur le site de l’Assemblée Nationale au sujet de la filiation. Si plus de 100 000 personnes la signent avant le 21 juin prochain, un député sera nommé rapporteur et il devra proposer à ses collègues de la ‘Commission des lois’ d’examiner cette proposition de loi, celle-ci remettant donc en question des aspects fondamentaux du projet de loi « bioéthique ».

Parce que les enfants nés de PMA naissent d’un père et d’une mère dont ils ont besoin et qu’ils ont le droit, dans la mesure du possible, de connaître, comme tous les enfants du monde, notre évêque et Mgr d’Ornellas (archevêque de Rennes et président du groupe de travail sur la loi de bioéthique) vous proposent de signer la pétition en ligne et de diffuser le plus largement possible cet appel.

Cette pétition a déjà réuni plus de 15 000 signatures. Vous pouvez la signer ici : Proposition de loi visant à définir le sens du terme « parents » en matière de filiation – Plateforme des pétitions de l’Assemblée nationale (assemblee-nationale.fr)

Bioéthique : Ne soyons pas le jouet d’une campagne médiatique à sens unique !

Le sujet est délicat, il touche autant à la science et à la technique qu’à l’anthropologie et à l’éthique. Il est indispensable de se renseigner à la source, pour ne pas se laisser abuser par le discours parfois trompeur tenu par certains médias.

Vous pouvez consulter la tribune de Mgr de Germay, archevêque de Lyon, dans Famille Chrétienne, ainsi que le texte que notre évêque a écrit en 2019 : Questionnements sur le projet de loi bioéthique.