Le prolongement de la vie, vu par Mgr Jean-Michel di Falco Léandri

Dans sa chronique du 31 octobre 2012 sur KTO, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri parle du désir que peuvent avoir certains de prolonger indéfiniment la vie.

Cette chronique fait partie du magazine À la Source diffusé chaque jeudi sur KTO à 19h40 et présenté par David Milliat, et exceptionnellement cette semaine ce mercredi 31 octobre.

Au programme de ce magazine décryptant l’actualité : reportages, revue de presse, explications d’experts, analyses des directeurs de rédaction de la presse chrétienne, et une chronique à laquelle participe Mgr Jean-Michel di Falco Léandri en alternance avec le Père Jean-Robert Armogathe.

Cette chronique est également diffusée le dimanche sur le site du journal Le Point.

 

Cet article a 7 commentaires

  1. Les chroniques de notre pasteur sont toujours intéressantes car elles nous incitent à la réflexion.
    Les chrétiens ne doivent pas avoir peur de la mort physique car une nouvelle vie les attend !
    Ayons confiance n’ayons pas peur ! Et vivons de la Parole afin d’obtenir le Salut !

  2. au lieu de consacrer leur vie à faire le bonheur d’autrui certains ne pensent qu’à faire le malheur des autres au nom du saint profit

  3. que c’est vrai ce que vous dites

  4. Elle fait réfléchir cette chronique, mais sincèrement, se réveiller trente ans plus tard dans un monde devenu inconnu, quel cauchemar !
    Ce qui m’amuse, c’est la diversité de nos réactions :
    L’idée de ne plus voir votre famille, Mme Delépline, vous fait souffrir ; peut-être suis-je naïve, mais il ne me vient pas à l’esprit que la mort me privera des gens que j’aime ! En revanche, la peine que mon départ leur causera m’angoisse de façon déraisonnable !
    C’est peut-être une forme d’orgueil ! J’aimerais pourtant bien que cela s’apparente plutôt à la confiance, à l’espérance !!!.
    Allons, à l’invitation de Monseigneur di Falco, essayons d’être le plus longtemps possible des instruments de vie…

  5. Monseigneur, j’adore vos chroniques, c’est un vrai plaisir de vous écouter. à bientôt

  6. Je me rappelle de ce docteur qui conservait le corps de sa femme dans un congélateur .Vous avez raison Monseigneur ,tout cet argent gaspillé en Amérique ,il faudrait mieux le donner pour des causes humanitaires .Je n’ai pas peur de dire que la mort me fait peur ,ne plus voir mon mari, mes enfants ,petits – enfants, le soleil ,la nature ,mais pauvre ou riche on y passe tous un jour ,le plus tard possible on espère.J’adore vos chroniques Monseigneur avec votre petite pointe d’humour à chaque fois ,c’est un vrai plaisir de vous entendre .A bientôt Monseigneur .

  7. Bonjour,
    merci de votre commentaire, mais permettez-moi de vous informer que la conservation des corps par le froid, s’appelle la cryogénie , la cryogénisation .

    en vous remerciant de vos commentaires toujours très intéressants et diversifiés.

    avec mes prières.

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu