Dès le début de la crise sanitaire et du confinement, l’association a fait le choix de protéger les personnes accompagnées et les bénévoles pour éviter la propagation de la pandémie.Ainsi, nous avons dû fermer nos lieux d’accueil collectifs et nous donner les moyens de reprendre nos actions vers les plus démunis et en toute sécurité, au plus vite.

Le Secours Catholique réorganise son accompagnement

Le Secours Catholique poursuit ses actions, à distance, réorganisant son accompagnement en mettant en place de nouvelles formes de fraternité de proximité: soutien aux personnes âgées et/ou isolées par téléphone, écoute et aide administrative, mise en place de chèques services pour permettre aux familles démunies de faire leurs courses… Depuis quelques jours, et afin d’accompagner les délégations, salariés et bénévoles, à reprendre leurs actions dans des conditions optimales, l’association a mis en place 3 niveaux de sécurité selon le type d’actions menées, de celles qui ne nécessitent aucun contact à celles qui mènent à une rencontre physique. Nous savons combien il peut être frustrant pour toutes les personnes, engagées précédemment ou pas, de ne pouvoir agir actuellement comme elles le souhaiteraient. Mais il est impératif pour la santé de tous que les règles soient respectées.

Opération Chèques Services

L’association a débloqué, il y a 10 jours maintenant, 2.5 millions d’euros pour acheter des chèques services. Les personnes que nous accompagnons tout au long de l’année peuvent les utiliser pour faire leurs courses dans les magasins comme tout le monde alors même que les activités des associations sont réduites et que les petits boulots qui leur permettaient de tenir le coup ont disparu. En effet, la remise de chèques service, en complément d’une écoute bienveillante et fraternelle, est le meilleur moyen de répondre dès maintenant à cette urgence tout en limitant au maximum les contacts et donc les risques de diffusion de l’épidémie. Nous attendons ensuite que les pouvoirs publics, tant au niveau national que local, assurent la coordination de l’action auprès des personnes les plus fragiles afin que la réponse à leurs besoins puisse se faire dans la durée et dans le respect strict des consignes sanitaires nécessaires pour endiguer la contagion.

Aujourd’hui, dans notre délégation des Alpes (Alpes-de-Haute-Provence et Hautes-Alpes), nous avons mis en place les actions suivantes :

  • Partout sur le territoire, lien à distance avec les personnes accompagnées.
  • Reprise de nos activités d’aides individuelles, alimentaires ou financières, adaptées aux règles de confinement.
  • D’autres actions sont en cours de réflexion, notamment auprès des personnes à la rue et en logement précaire.

Pour poursuivre notre mission auprès des plus fragiles, nous avons besoin de votre solidarité : https://bit.ly/doncorona