La célébration de la Pâque du Christ est le sommet de la vie liturgique de l’Eglise. Elle rappelle
que le Christ est mort pour nos péchés, qu’Il a été mis au tombeau, qu’Il est ressusité le troisième jour, selon les Ecritures. Ces trois journées des Jeudi, Vendredi et Samedi Saints, ou Triduum
pascal, commencent avec la messe du soir du Jeudi Saint ; le sommet en est la Veillée pascale de la résurrection dans la nuit du Samedi Saint au Dimanche de Pâques.


                                                                        


Croix fleurie, à Embrun

La messe du Jeudi Saint au soir, à laquelle tous les chrétiens sont invités, commémore le dernier repas, ou
Cène, que Jésus prit avec ses disciples au seuil de la nuit où il devait être livré. Jésus institue l’eucharistie. Il annonce que sa Présence demeure vivante dans le sacrement de son Corps et de
son Sang. Ce soir-là, au cours de ce même repas, Jésus lave les pieds de ses disciples. Il s’agenouille devant chacun des douze, leur témoignant ainsi la tendresse qu’il a pour eux. Ce geste du
lavement des pieds est repris durant la messe du Jeudi Saint. Il signifie que nous devons tous être serviteurs les uns des autres.

Voici quelques photos prises au cours de la messe à la cathédrale de Gap :


La chorale

Début de la célébration



Bénédiction de l’encens



Lavement des pieds



Invocation de l’Esprit-Saint sur les offrandes



 Les
hosties consacrées sont déposées au Reposoir, pour une adoration de toute la nuit.

 
Ainsi qu’à la cathédrale d’Embrun :

Table dans le prolongement de l’autel, pour rappeler la Cène
 

 


    

Fermer le menu