Lumière du monde, le livre très attendu de Benoît XVI, vient de paraître
en France aux éditions Bayard. Le scandale des prêtres pédophiles, la contraception, l’infaillibilité pontificale, l’ordination des femmes, l’affaire Williamson, les relations de l’Eglise avec
l’Islam sont quelques-uns des sujets brûlants sur lesquels Benoît XVI se confie au journaliste Peter Seewald.


 

lumieredumonde-copie-1.jpg

 

 


Peter Seewald est sans doute le journaliste qui a le plus longuement discuté avec l’homme Joseph Ratzinger
comme avec le pape Benoît XVI. Son talent est de permettre au pape de s’exprimer le plus simplement et librement possible. Leur premier livre d’entretien, « Le sel
de la terre » (Flammarion/Le Cerf 1997), avait surpris le monde médiatique et révélé l’homme au grand public. Dans ce
nouveau livre, 15 ans plus tard, Benoît XVI aborde sans réserve les thèmes difficiles des cinq premières années de son pontificat.

 

Benoît XVI fait le premier bilan de son pontificat. Il s’agit donc d’un document exceptionnel, très
attendu, puisque pour la première fois depuis son élection Benoît XVI répond personnellement à ses détracteurs, réaffirme ses engagements pour l’unité de l’Eglise, l’évangélisation, l’affirmation
de la parole chrétienne dans le monde contemporain…

Pour la première fois dans l’histoire de l’Eglise, un pape s’exprime de manière aussi personnelle, et
répond sans détours aux questions douloureuses et délicates qui ont marqué les cinq premières années de son pontificat.
Cet entretien inédit donne une image nouvelle du Pape !

 

Disponible depuis le 26 novembre, vous pouvez vous procurer Lumière du monde dans toutes les
bonnes librairies ; notamment à la librairie Siloë – 13, rue Carnot – à Gap, et à la librairie du Sanctuaire Notre-Dame du Laus.

 

A noter : des applications iPhone et iPad gratuites seront disponibles le 3 décembre, et la version
numérique du livre paraîtra le 25 décembre.

 

Cet article a 2 commentaires

  1. MGR di Falco est depuis longtemps au-delà du double langage de l’Eglise Catholique. Ceux qui l’accompagnent idem . Ainsi soit-il.

  2. Bravo à l’Eglise qu’elle s’exprime clairement sur les pédophiles qui ont sali ses rangs. Mais également que le Pape aborde la question du préservatif comme moyen de protection afin de ne pas contaminer sa (ou son)  partenaire. Ainsi l’Eglise apparaît réellement dans son siècle. Je pense que c’est une bonne chose pour tous les chrétiens. Amitiés.

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu