Les catholiques ne céderont pas à la peur

Dans le contexte de tension et d’inquiétude créé par l’arrestation d’un terroriste présumé qui visait des églises catholiques dans le Val-de-Marne, la Conférence des évêques de France rappelle l’importance de ne pas céder à la peur et de poursuivre le dialogue interreligieux.

 

Cet article a 2 commentaires

  1. Bien sûr, qu’il est important de ne pas céder à la peur. Mais il ne faut pas oublier aussi que le risque “0” n’existe pas ! Aller de l’avant vers plus de religiosité n’est pas une fin en soi ! C’est une continuité ! Si les premiers chrétiens avaient montré de la peur aux forces de l’empire romain, la Chrétienté ne serait pas arrivée jusqu’à nos jours ! Hélas, il est certain, comparaison faite, que nos jours ne ressemblent en rien à ceux d’antan ! Si on se laisse aller à l’abandon ou à cacher la pratique de sa religion, je crains fort que l’on finira un jour à redécouvrir le ralliement par le “Signe du
    Poisson”. C’est ce que, je le crois, recherche cette civilisation qui nous mène peut à petit vers les années 1920 ou vers la fin d’un monde !

  2. Monseigneur, chers amis,

    Bonjour!

    OUI! comme disait notre très Saint-JEAN-PAUL , n’ ayez pas peur !
    Mais soyons vigilants et prudents.
    tous ensembles gardons confiance et la foi, en notre DIVIN DIEU ET SAUVEUR DU MONDE!
    EN heureuses et fraternelle communion ensembles.
    Amitiés et a bientôt !
    Francine.

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu