Les finances du diocèse
Damien Bredif

Un déficit encore important

En 2015, les ressources d’exploitation du diocèse se sont élevées à 2,9 millions d’euros. Le Denier a permis de collecter 627 000 euros, merci à tous ceux qui ont apporté leur contribution !

Nous restons cependant préoccupés par la diminution du nombre de donateurs. En effet, depuis 2012 nous avons perdu plus de 500 donateurs qui n’ont pas réitéré leur don.

Le niveau de nos dépenses s’établit à 3,9 millions d’euros en 2015 et les ressources ne permettent pas de couvrir les charges, le déficit d’exploitation est de plus de 1 million d’euros.

Les produits financiers liés à nos placements permettent de gagner 240 000 €.

L’essentiel des ressources exceptionnelles proviennent de legs pour 5 330 000 €. Mais cette ressource est aléatoire. De plus, ce montant est absolument exceptionnel.

En 2015, les legs ont permis de financer les travaux du Centre diocésain pape François.

En cette fin d’année 2016, nous avons donc besoin du soutien de chacun.

Merci à tous.

Damien Bredif
Directeur diocésain
des affaires économiques et sociales

Choisissez l’efficacité du prélèvement automatique !

Comme les salariés, les prêtres perçoivent un traitement chaque mois. Le prélèvement automatique mensuel vous permet de répartir votre participation au Denier tout au long de l’année, et nous permet de compter sur des ressources plus régulières. Merci de votre fidélité.

Ou encore donnez en ligne !

Il est aussi possible de faire un don en ligne sur ce site dédié au diocèse : http://jycontribue.fr/

Quelles sont les ressources de l’Église ?

Il existe 5 façons complémentaires de donner à l’Église, pour répondre à des besoins particuliers de sa vie et son fonctionnement.

  • Denier de l’Église : principale ressource de l’Église, c’est la contribution annuelle des catholiques pour permettre aux prêtres et laïcs salariés du diocèse de vivre et d’agir.
  • Quête : vitale pour votre paroisse, elle sert à couvrir les frais de fonctionnement comme le chauffage, l’électricité, le fleurissement de l’église ou les différentes activités pastorales.
  • Casuel : c’est la participation donnée lors des grands moments de la vie des catholiques (mariage, baptême, ou funérailles). Elle permet à votre paroisse de couvrir les frais occasionnés par l’ouverture de l’église lors des célébrations (chauffage par exemple).
  • Offrandes de messe : lors d’une intention de prière particulière : pour des noces d’or, un nouveau baptisé ou encore un défunt, la tradition est d’accompagner cette intention d’une offrande de messe afin de participer à la vie matérielle du prêtre de la paroisse.
  • Legs : l’Église est habilitée à recevoir des legs, donations et assurances- vie totalement exonérés de droits de succession. Ces ressources lui permettent de pérenniser sa mission d’évangélisation et d’assurer l’entretien de lieux de rassemblement et de prière.

RENSEIGNEZ-VOUS !

Contactez M. Damien Bredif, économe diocésain
tél. : 04 92 40 02 75 – fax : 04 92 40 02 73
econome@diocesedegap.com

 

Fermer le menu