Les obsèques du père Pierre Gleize à Chorges

Samedi 25 février 2017, les obsèques du père Pierre Gleize ont eu lieu à Chorges, là même où avaient été célébrées il y a tout juste 41 ans celles de son frère Paul, alors curé, le samedi 28 février 1976. Mgr Jean-Michel di Falco Léandri présidait la célébration, l’homélie étant assurée par Mgr René Combal, ami du père Pierre Gleize.

En plus de sa famille, des personnes qu’il avait connues dans son ministère étaient venues nombreuses, notamment venant de La Garde et de Rabou où il assurait encore des services jusqu’à ces dernières semaines.

Le père Pierre Gleize à Rabou en août 2016

Ci-dessous des photos des obsèques du père Pierre Gleize et un texte de son neveu, Bruno Gleize.

[flagallery gid=184]

Texte lu par Bruno Gleize, neveu des pères Paul et Pierre Gleize :

C’est avec tristesse que nous sommes tous réunis aujourd’hui pour célébrer la mémoire de l’abbé Pierre Gleize.

Dans la famille, tout le monde l’appelait affectueusement Parrain Pierre.

Des trois frères, dont il ne reste plus que toi, Papa [NDR : Jean Gleize], il avait choisi de servir le Seigneur, comme son aîné Paul, qui nous a quittés beaucoup trop tôt il y a quarante ans.

C’est d’ailleurs avec émotion que je me retrouve dans cette petite église de Chorges, où j’ai si souvent servi la messe aux côtés de Parrain Paul, curé de cette paroisse, aimé et apprécié de tous.

Pierre, lui, s’était orienté vers l’enseignement, professeur de latin, de grec et de lettres. Nombreux sont ceux parmi ses anciens élèves qui doivent se souvenir avec émotion de son érudition et de sa gentillesse.

À sa retraite, il a continué à servir Dieu, en allant dire des messes dans plusieurs paroisses et auprès des sœurs qui l’aimaient tant.

Pour nous, enfants de Jean, ses seuls neveux, il était notre Parrain Pierre. Il était celui qui nous a emmenés pour la première fois sur les pistes de ski, celui qui nous racontait ses sorties en montagne dans les massif des Écrins ou dans le Queyras, celui qui nous accompagnait avec toute la famille en Italie.

Il n’était jamais seul, avait toujours des amis partout, était invité à manger ou à voyager par tous ses copains.

Pour nous, petits citadins lyonnais, il avait la voie grave, chantante et ensoleillée de nos vacances dans ses chères Hautes-Alpes.

Parrain Pierre, nous te reverrons toujours avec ton éternel béret, avec ton petit rire et ce ton faussement bourru que tu aimais prendre.

Tu as maintenant retrouvé, au terme d’une longue et belle vie bien remplie, tes parents et ton cher frère Paul et tu vas reposer à leur côté au pied de tes magnifiques montagnes.

Tu resteras toujours dans nos cœurs.

Pierre Gleize
(1924-2017)

  • Fils de Paul Gleize et de Augusta Davin, né le 21 septembre 1924 à Jarrie-Vizille (Isère)
  • Ordonné prêtre le 1er juin 1947
  • Professeur au Petit séminaire de Charance (1er oct. 1947), Licencié es Lettres
  • Chargé du service de Sainte-Marguerite près Gap (sept. 1956)
  • Prêtre auxiliaire à Chorges (nov. 1966)
  • Docteur es Lettres (août sept. 1971)
  • Nommé supérieur de l’Institution Saint-Louis de Charance (Quinzaine religieuse, août-sept 1972)
  • Démissionnaire de Saint-Louis. Professeur à Saint-Joseph (Quinzaine religieuse n° 199, août-sept 1973)
  • Nommé aumônier diocésain du mouvement eucharistique des jeunes (1er juil. 1987, Église de Gap n° 354, oct. 1987)
  • Nommé aumônier de la clinique des Alpes. Il assurera également le service des paroisses de La Garde et Rabou en lien avec le doyenné de Gap (28 déc. 1991)
  • Déchargé de l’aumônerie de la clinique des Alpes (Église de Gap n° 414, avril 1993)
  • Déchargé de sa responsabilité de curé de la Paroisse de Rabou et de La Garde (Église dans les Hautes-Alpes n° 58, sept. 2010)

 

Cet article a 2 commentaires

  1. Cérémonie funéraire émouvante!
    Que le père Pierre Gleize, repose en paix, près de Dieu. AMEN

  2. un départ émouvant après une belle vie pleine d’amour! A n’en pas douter c’est un chemin lumineux qu’il parcourt maintenant .

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu