Les oratoires de Rochebrune

En mars dernier, nous avions présenté les oratoires de Théus, village perché dont le territoire est limité au sud par la Durance. Maintenant nous franchissons le torrent et nous voilà dans la commune de Rochebrune qui abrite trois oratoires sur son territoire : un à l’entrée ouest et un autre à l’entrée est du village sur la RD56 qui traverse le bourg, positionnés comme deux protecteurs, et le troisième au sud du village, de l’autre côté d’un canal, dans les champs au lieu-dit Pré-Achard, au bout du chemin agricole à la cote 661.
Un vieil habitant se souvenait qu’étant enfant de chœur, il participait aux processions des Rogations et de la Fête-Dieu, avec arrêts aux reposoirs à ces oratoires. À Rochebrune étaient honorés saint Julien de Brioude et sainte Lucie.

Oratoire Notre Dame de la Garde

Il est situé au bord d’une courbe délaissée de la route RD56 à l’entrée est du bourg, abrité sous un gros noyer, et, comme sa dédicace le suggère, la Vierge Marie, protectrice universelle, veille sur les habitants contre toutes les agressions, maladies, épidémies, guerres de jadis et sans doute de diverses catastrophes naturelles toujours pendantes en montagne et à proximité des torrents.

L’oratoire dans son écrin de verdure…

 

Ce bel édifice en maçonnerie enduite et couvert de tuiles a été restauré récemment. Une grande niche en plein cintre fermée par un grillage, abrite une belle statue de la Vierge à l’Enfant en métal doré.

Oratoire du saint cœur de Marie

Situé sur la RD56 à l’opposé du précédent et à l’entrée ouest du bourg, s’élève un oratoire abritant aussi la Vierge, dédié au saint cœur de Marie. Le journal La Croix nous donne sous la plume de Sébastien Antoni cette belle définition du saint cœur de Marie : « Lorsque l’évangéliste saint Luc affirme que Marie « gardait et méditait tous ces événements dans son cœur », parlant du mystère de l’identité de Jésus, il présente Marie comme modèle de la foi, modèle des croyants. Le cœur immaculé de la Vierge est une expression qui nous renseigne sur l’absolu de sa foi, de sa confiance et de l’accueil du Seigneur au plus intime de sa personne en termes de souvenirs, projets, et décisions. »

C’est un bel édifice construit avec les galets et autres grosses pierres roulées par la Durance, maçonnées tout en restant apparentes et coiffé d’un toit de tuiles. Une niche fermée par un grillage abrite une statue en plâtre peint de la Vierge Marie au cœur traversé d’un glaive, faisant référence à Luc 2,34-35 : « Syméon […] dit à Marie sa mère : « Voici que cet enfant [Jésus] provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction – et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – : ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. » »

Cet oratoire a été restauré récemment.

Oratoire sans dédicace connue

Situé au sud du village au lieu-dit le Pré-Achard, exactement au bout d’un chemin longeant un champ, ce vieil oratoire à demi ruiné et abandonné des hommes, fait triste figure !

Construction massive avec des pierres et gros galets justes maçonnés, le tout venant de la Durance tout près. Il comportait une grande niche en arc surbaissé, avec un toit à deux pentes, sans doute jadis couvert de bardeaux.
Soumis aux intempéries, la niche et l’avant du toit sont à moitié écroulés, bientôt la pluie, la neige et le gel transformerons cet édifice en tas de pierres…. À moins que des bonnes volontés s’émeuvent de cet abandon et ne lui redonnent une seconde vie… !

 

 

Nous ne connaissons pas la dédicace initiale, sortie de la mémoire des vieilles personnes que nous avons interrogées, il est situé au milieu des champs, était-il dédié à la Vierge ou à un saint protecteur des Récoltes ?  Qui sera assez ému pour redonner une seconde jeunesse  à cet émouvant oratoire oublié dans sa solitude ?…


Cet article écrit par Francis Libaud, émane de l’association Connaissance et Sauvegarde des Oratoires  et nous vous invitons à visiter le site de notre association : http://www.les-oratoires.asso.fr et le site de notre inventaire national : http://www.oratoires.com ou vous pourrez trouver les oratoires et autres petits patrimoines de votre commune, département, etc. et autres régions.

Les différentes photos et données qui illustrent cet article sont de Marie-José Smadja, Joël Aubert  et de Pays Gapençais que nous remercions pour leur amitié.

Vous pouvez enrichir notre inventaire en ligne en nous adressant vos photos d’oratoires, de croix, etc. rencontrés lors de vos randonnées ou promenades, documentées quant à leur localisation. Vous pouvez contacter l’association directement par courriel à l’adresse :  ou par téléphone au 06 16 76 19 09.

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *