LES ORATOIRES DU BAS-CHAMPSAUR (Suite)
  • 9 juillet 2019

Dans notre article précédent, nous avions présenté les oratoires du Champsaur, ici nous continuons à descendre le fil de l’eau du Drac en passant à Chauffayer et à proximité de Le Glaizil, jusqu’à la limite du département et donc du Diocèse. Nous nous intéresserons aussi aux vallées de deux affluents, la Séveraissette avec La Motte-en-Champsaur et la Séveraisse avec Saint-Firmin, Saint-Maurice-en- Valgodémard et La Chapelle-en-Valgaudemar.

ORATOIRE NOTRE-DAME A LA MOTTE-EN-CHAMPSAUR

Cet oratoire est situé dans la vallée de la Séveraissette, au sud-ouest du village de La Motte, au bord du chemin conduisant au hameau du Serre. Il ne passe pas inaperçu, car c’est un imposant oratoire monumental construit en marbre rose taillé par M. Torvella maçon d’origine Espagnole et avec l’aide des paroissiens. L’ensemble se présente sous la forme d’un autel sur lequel s’élève une belle niche voûtée avec arc de plein cintre reposant sur deux colonnettes de marbre de Carrare. La pierre d’autel, également en marbre de Carrare, est l’œuvre de M. Roubeau, marbrier à Gap, et est soutenue par deux colonnes. Sous la pierre de l’autel, une plaque de marbre gravée porte l’inscription « VOUS ETES TOUTE BELLE O MARIE 30 MAI 1954 »

Il a été construit aux frais de la commune, à l’initiative de M. l’Abbé Boisseranc, ancien curé de la paroisse, en souvenir de la Mission prêchée en 1954 par le Père Vial, Lazariste. Sur une photo ancienne on voit une belle et grande statue de Notre-Dame de la Médaille miraculeuse, alors que la photo récente nous montre une plus petite statue de la Vierge à l’Enfant.

ORATOIRE NOTRE-DAME DE L’ASSOMPTION A CHAUFFAYER

Cet oratoire est un gros pilon en pierres maçonnées, coiffée d’un toit pyramidal à quatre côtés en pierres maçonnées également. Par suite d’un glissement de terrain depuis de longues années le pilon s’est dangereusement incliné jusqu’à ce qu’en 1954 un contrefort ait été réalisé pour contenir la gîte de l’édifice, ce qui lui donne aujourd’hui une physionomie très particulière.  Le sol de la grande niche en plein cintre a été compensé à l’horizontal pour pouvoir y loger la statue de Notre Dame de l’Assomption de 70cm de haut, protégée par une grille ancienne. On notera en dessous de la niche une autre petite niche rectangulaire qui abrite un petit pot de fleurs.

 

Il est situé au lieu-dit Beaurepaire : sur la route de Chauffayer aux Costes, prendre la route vers le hameau de Beaurepaire et il est à mi-parcours.

ORATOIRE DE LA SAINTE FAMILLE AU GLAIZIL

Situé au sud-est du village à proximité du carrefour de la D.57 et d’une route secondaire, dans la propriété de l’ancienne colonie de vacances de la Sainte-Famille du Prado à Lyon, devenu domaine sportif et de loisirs aujourd’hui. Il a été construit en 1975 par les animateurs de la colonie de vacances.
Il est constitué d’un socle de forme pyramidale en pierres apparentes maçonnées de 1,50m de hauteur sur lequel est une niche cintrée en cul de four en ciment armé, peinte en bleu. Étant situé dans un endroit clos, la statue n’est pas protégée par une grille.
La statue en plâtre peint en blanc représente la Sainte Famille avec Jésus enfant entre Saint Joseph et la Vierge Marie.

 

ORATOIRE NOTRE-DAME A SAINT-FIRMIN

Saint-Firmin est la première commune rencontrée dans la vallée de la Séveraisse, et abrite un oratoire situé dans une propriété privée sise au hameau du Villard, à 1 Km au nord-est du village.
Nous ne possédons pas pour l’instant de photo de cet oratoire, mais une description datant de 1986 : « Construit près du mur de la propriété, il est formé dans sa partie inférieure du pilier d’une ancienne pierre d’autel provenant d’une chapelle ruinée ; la partie supérieure en maçonnerie est percée d’une petite niche ornée d’une statue de Notre Dame de Lourdes. Toit cimenté surmonté d’une croix. »
Il était donné en bon état en 1986 !

 

ORATOIRE NOTRE-DAME A SAINT-MAURICE-EN-VALGODEMARD

En remontant la Séveraisse, nous rencontrons le village de Saint-Maurice, où se trouve cet oratoire dit assez ancien, qui est édifié contre le mur du fond du cimetière qui entoure l’église.

Pendant des années cet oratoire ressemblait à la description qu’en fit Louis Roy en 1986 « Construit en maçonnerie ancienne qui s’effrite avec le temps. Niche de forme ogivale. La croix descellée qui surmontait l’édifice, repose dans la niche. Très mauvais état depuis longtemps. Recensement de 1986 »

On constate que depuis ce temps les maçonneries ont été bien restaurées, qu’il suffirait de sceller à nouveau la croix au sommet et de mettre une statue de Notre Dame dans la niche, pour que tout soit parfait !

À noter qu’il abritait jadis une statue en bois sculpté de Notre-Dame et de l’Enfant Jésus, cette statue avait été placée dans l’église par prudence, elle avait été restaurée par les soins de Monsieur Clément Chay.

 

 

ORATOIRE NOTRE DAME A LA CHAPELLE-EN-VALGAUDEMAR

Cet oratoire est situé en bordure de la D.944a, côté gauche à 800m. du village, à proximité d’un pont sur La Séveraisse.

Ce curieux édifice marque l’emplacement ou se trouvait l’ancienne chapelle du hameau mentionnée dans la visite pastorale de 1685 qui en fait mention. Le style de l’oratoire rappelle la façade d’une chapelle, il est édifié en pierres colorées provenant du lit du torrent. Le socle est un bloc épais percé d’une niche rectangulaire abritant une ancienne statue de Notre-Dame du Puy, protégée par une grille. Au-dessus s’élève un mur percé d’une niche rectangulaire qui abrite la cloche de l’ancienne chapelle. Ce mur se termine en forme de toit à deux pentes recouvertes de Lauzes. Une croix en bois est fixée sur le fronton.

Il a été construit dans les années 1920 par la famille Vincent-Laurent du hameau de Chaussedent, qui avait perdu un enfant noyé dans La Séveraisse ; Il a été restauré en 1986 par la commune.

Bibliographie :
(a) À la découverte des Oratoires des Hautes-Alpes en moyennes et hautes montagnes, par Louis et Marie-Louise Roy (1988) [NDLR : Louis et Marie-Louise Roy furent avec d’autres, 13 ans plus tard, membres fondateurs de notre association.]
Nota :  Les orthographes Valgodémard et Valgaudemar sont les formes officielles de l’Insee et de l’IGN.

_________________________________________________________________________

Cet article rédigé par Francis Libaud, émane de l’association Connaissance et Sauvegarde des Oratoires et nous vous invitons à visiter le site de l’association : http://www.les-oratoires.asso.fr et le site de l’inventaire national : http://www.oratoires.com ou vous pourrez trouver les oratoires et autres petits patrimoines de votre commune, département, etc.

Les différentes photos et données qui illustrent cet article sont de Marie-Lou Cau, Jean-Marie Dalmas, Daniel Alluis et M. Saboureau

Vous pouvez enrichir notre inventaire en ligne en nous adressant vos photos d’oratoires, de croix, etc. rencontrés lors de vos randonnées ou promenades, documentées quant à leur localisation. Vous pouvez contacter l’association directement par courriel à l’adresse : oratoires.asso@gmail.com ou par téléphone au 06 16 76 19 09.

Fermer le menu