Les santons, ces petits saints — la chronique de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri sur KTO

Les santons, ces petits saints — la chronique de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri sur KTO

Depuis le 30 septembre 2010, KTO diffuse une émission nommée À la Source à laquelle participe Mgr Jean-Michel di Falco Léandri.

À la Source est un magazine diffusé chaque jeudi à 19h40 et présenté par David Milliat, qui décrypte l’actualité de l’Église. Au programme : reportages, revue de presse, explications d’experts, analyses des directeurs de rédaction de la presse chrétienne, etc. S’y trouve aussi une courte chronique de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri qui commente l’actualité tous les quinze jours en alternance avec le Père Jean-Robert Armogathe.

Dans sa chronique du 22 décembre 2011, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri raconte ce que lui évoquent les santons de la crèche.

Chronique diffusée le 22 décembre 2011

À bientôt sur KTO et sur le blog du diocèse de Gap et d’Embrun pour la prochaine chronique de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri !

Webmaster

Cet article a été rédigé par le service communication du diocèse de Gap.

Cet article a 3 commentaires

  1. bonjour,
    je suis desole de me servir decette pour ma recherche,en effet j’ai besoin de joindre
    Mgr Di Falco pour des raisons professionnelles,pouvez m’indiquer l’adresse mail de Mgr Di falco par retour.
    je vous en remercie par avance et je vous presente mes sinceres salutations.
    bonne et heureuse annee.

    Joseph Arzoine

  2. quelle belle chronique sur les santons !! j’ai toujours fait une crèche pour Noël, avec pleins de santons, mais je n’avais jamais pensé à les identifier à nous. Et pourtant, ce que dit Monseigneur, c’est vrai, nous sommes un peu de tous ces principaux personnages de la crèche. Ce qui me plait encore plus dans cette chronique c’est le message de Monseigneur, ce mot magique que nous devons dire à tous les gens qui nous sont chers “je t’aime”. Il est facile à dire, il est puissant, c’est la plus belle déclaration d’amour à dire sans modération. Il n’y a pas d’autre mot à prononcer quand on aime ses proches.
    Merci Monseigneur

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu