La CIMADE propose un cycle de trois conférences sur le thème “L’étranger dans la bible”. Elles auront lieu à Gap, au Centre diocésain pape François, hémicycle Cardinal Coffy, les mercredis 23 mars, 20 avril et 25 mai 2016, de 18h à 21h.

Avec Jean-Pierre Cavalié, délégué régional de la Cimade, Arnaud Van den Wiele, pasteur de l’Église protestante unie de France, et Pierre Fournier, prêtre responsable diocésain du dialogue interreligieux (selon ses disponibilités), tous trois par ailleurs théologiens.

Le rapport à « l’étranger » est un enjeu de société, un défi d’humanité et un repère pour la foi. Comment l’aborde-t-on dans la Bible (Thora et Nouveau Testament) ? De façons diverses et parfois opposées, entre l’ennemi et le frère. Au cours de ces trois rencontres, nous ne rechercherons pas LA réponse à suivre, mais des repères qui nous aident à mieux nous situer sur ce terrain difficile, à l’heure où les migrations et les demandes d’asile frappent en nombre aux portes de l’Europe et plus encore du cœur et de la conscience.

(conférence, repas partagé, échanges)

Ce cycle sera l’occasion de s’informer, se questionner et se parler. Il peut intéresser les croyants de toutes confessions et religions, ainsi que les personnes agnostiques ou athées.

La CIMADE souhaite d’abord rassembler pour favoriser le rapprochement des différentes cultures. D’autres conférences seront organisées dans d’autres lieux afin de favoriser ce rapprochement.

Première conférence
mercredi 23 mars 2016
de 18h à 21h
au Centre diocésain pape François

Cet article a 4 commentaires

  1. Jean-François GOMBEAUD

    Bonjour messieurs, un petit commentaire concernant la présentation et l’histoire de l’évêché de Gap : contrairement à ce qui est écrit, François de la Broue, dernier évêque de Gap de l’ancien régime n’est pas mort en exil; il est rentré en France en août 1814 et s’il est vrai qu’il ne donna pas sa démission en 1801 (mais accorda aux évêques qui lui avaient été substitués, tous les pouvoirs dont ils pouvaient avoir besoin), il l’envoya au Pape à son retour en France: il refusa un autre poste (bien qu’il n’y avait pas d’évêque à Poitiers à ce moment-là) se contentant d’ordonner des prêtres à Poitiers et d’y donner la confirmation; il fut nommé chanoine du chapitre royal de Saint Denis en 1825 et mourut à Poitiers le 25 novembre 1831, âgé de 97 ans (!), doyen des évêques de France ; il est enterré dans la cathédrale Saint-Pierre de cette ville.

    1. Webmaster

      Votre commentaire touche à une présentation de l’histoire du diocèse, or il est rattaché à l’article du blog “L’étranger dans la bible”, ce qui ne me permet pas de savoir à quel article vous faites allusion.
      Sinon, les faits que vous rapportez sont exacts. Nous confirmons vos dires sans aucun problème. Une question que l’on peut se poser cependant : son attitude si défiante, si proche du schisme, n’aurait-elle pas facilité le développement de la Petite Église ?

  2. Lebel Thierry

    Bonjour

    Pourriez-vous me dire si il est possible de se procurer le compte rendu de la conférence.
    D’avance merci.

    Bonne continuation.

    Fraternellement Thierry.

Les commentaires sont fermés.