Lettre ouverte à sainte Roseline
  • Post published:14 juillet 2016

Ce lundi 4 juillet, marcheurs et cavaliers se sont rendus sur le site de l’ancienne chartreuse de Bertaud pour fêter sainte Roseline. Photos et lettre ouverte à la sainte écrite par deux participantes :

[flagallery gid=164]

Lettre ouverte à sainte Roseline

Merci Chère Roseline, grâce à toi nous avons vécu une superbe journée.

Tout concordait, la beauté des paysages, la chaleur du groupe : marcheurs et cavaliers,
dans un coin magnifique des alentours de Rabou : La chapelle de La Crotte.

2h30 de marche, sur ce beau chemin des Bans, le franchissement du torrent.
Et après une petite pause au village de Bertaud,
nous continuons sur les pas des habitants qu’on imagine volontiers parcourant ces sentiers ;
quelques vestiges de remblais mousseux attestent de cette présence ancienne.

Notre chemin nous mène à une clairière verdoyante près de cette chapelle simple,
dominée par un clocher et sa cloche qui retentira pour annoncer notre célébration.

La porte se pousse facilement, l’intérieur est assez dépouillé,
mais la présence d’un Autre est tangible.

L’extérieur est plus majestueux : une vrai cathédrale de verdure, de fleurs,
de vitraux végétaux qui filtrent la lumière du soleil !

Cette cathédrale naturelle s’anime rapidement avec l’installation de la table de l’Eucharistie,
la statue de sainte Roseline et la croix.

Les fleurs des champs forment la plus élégante,
la plus authentique ornementation digne de la célébration qui suit.

Chants accompagnés à l’accordéon de Michel, partage des textes, belle homélie,
lectures diverses, réflexions échangées en toute authenticité et simplicité,
notre petite communauté constituée pour l’occasion est à l’unisson !

Nourriture spirituelle et pique nique.
On partage l’histoire du lieu grâce aux « historiens »,
on rencontre Étienne, le berger de cette montagne, heureux d’être là.

Mais il nous faudra penser au retour, quitter cette ambiance, rompre le charme, repartir.
Le groupe se disperse en petits groupes optant pour des circuits différents.

2h30 après pour les uns 4h pour les autres :
nous voici près des voitures.

Une journée fortifiante, riche d’émotions et de simplicité.

Merci à sainte Roseline d’être « célébrée» le 4 juillet et de nous offrir de tels moments.

Odile et Jacqueline