Lui, c’est moi avant…

Pour aller plus loin

Détails :

  • On peut dire qu’il y a eu un changement… Le lapin (gris ou « groumpf » parce que terne, maussade) est violent. En rencontrant le Christ, le gris est devenu le bleu, plus paisible.
  • Quand on regarde l’ombre, elle est grise sous le gris et bleue sous le bleu. Cela signifie que nos actes nous suivent (Apocalypse 19). On laisse toujours des traces de notre passage (en bien comme en mal).
  • La boîte de conserve pourrait représenter la « présence de l’autre dans ma vie ». S’il n’y avait que moi sur terre, je ne pense pas qu’il y aurait des boîtes de conserves par terre. La boîte de conserve représente le passage de l’autre, et sa présence sur terre. Le lapin gris ne les supporte pas.

Questions :

  • Connaître le Christ renouvelle notre regard sur Dieu, sur les autres, sur la création.
  • Aujourd’hui, que serais-je sans Jésus ?
  • Quelle serait ma vie ?
  • Autour de quel axe tournerait-elle ?
  • En quoi suis-je renouvelé(e) ? Dans quel domaine est-ce que je résiste encore ?

Dessin et questions à partir des lectures qui seront lues le dimanche 24 juin, 12e semaine du temps ordinaire – année B

  • 1ère Lecture : Job 38, 1-11
  • Psaume 106
  • 2e Lecture : 2 Corinthiens 5, 14-17
  • Évangile : Marc 4, 35-41

Avec l’aimable autorisation de l’auteur.

Le lapin bleu, c’est aussi un blog, des BD, un prêtre. Pour en savoir plus : http://lapinbleu.over-blog.net/

Fermer le menu