Mauvais serviteur ! Il se défonce pour enfoncer.


Pour aller plus loin

Détails concernant le dessin :

  • Le talent, ici, c’est la grâce du baptême ; je suis devenu chrétien grâce à la mort et à la résurrection du Christ. C’est ça qui fait la richesse du talent reçu.
  • Il y a huit petits nuages de poussière (comme les huit béatitudes). En enfouissant le talent, on enfouit aussi dans les profondeurs tout le message que le Christ clamait sur la montagne.
  • Les lettres TOMP TOMP sont en couleur vive : C’est plus facile de cacher sa foi ouvertement que de la proclamer ouvertement.
  • Le mot “talent”, dans le texte, est recouvert de poussière. Un trophée se met-il à la cave ?


Questions concernant mes desseins :

  • Est-ce que je mets autant d’ardeur, d’énergie, à essayer d’étouffer que je suis chrétien(ne) plutôt que de le dire simplement ? Si oui, pourquoi ? Les chrétiens de notre monde d’aujourd’hui sont-ils tolérés autant que les autres religions ? A quoi est-ce que je le vois ?
  • Ai-je peur de devoir changer quelque chose dans ma vie, si je dis clairement que je suis chrétien(ne) ?
  • Un lingot dans la nuit ne brille pas plus qu’un tas de charbon. Qu’est-ce qui peut briller davantage en toi ? Briller pour guider les autres ?


Dessin et desseins à partir des lectures qui seront lues dimanche 13 novembre, 33e dimanche du Temps ordinaire – année A

  • 1ère Lecture : Proverbes 31,10…31
  • Psaume 127
  • 2e Lecture : 1 Thessaloniciens 5,1-6
  • Évangile : Matthieu 25,14-30

Avec l’aimable autorisation de l’auteur.

Le lapin bleu, c’est aussi un blog, des BD, un prêtre. Pour en savoir plus : http://lapinbleu.over-blog.net/