En mémoire du Père Emmanuel de Floris à Montmorin
  • Post published:15 mars 2017
Père Emmanuel de Floris (1909-1992)

Dimanche 19 mars 2017, Montmorin fera mémoire du père Emmanuel de Floris, décédé il y a vingt-cinq ans, le 19 mars 1992. Voici l’invitation du frère Matthieu Gosse, de la laure Notre-Dame-de-la-Pentecôte :

Chers frères et sœurs,
Chers amis,

Dimanche 19 mars prochain, nous ferons mémoire du 25e anniversaire du retour à Dieu du Père Emmanuel, fondateur de la Laure Notre Dame de la Pentecôte à Montmorin.

C’est dans ce lieu caché, qu’à partir des années 80, la plupart des novices de la Communauté saint Jean ont été reçus pour s’enraciner dans la grâce de la vie monastique.

Dans un esprit de piété filiale nous fêterons cet anniversaire en deux temps :

À Montmorin, le samedi 18 mars à 16 h 00, le Maire donnera le nom de « Chemin du Père Emmanuel » à une rue du village.

À la chapelle Notre Dame de la Paix, le dimanche 19 mars à 10 h 30, par la célébration d’une messe dominicale suivie d’un repas tiré des sacs.

Paix et miséricorde.

frère Matthieu

_________________

Père Emmanuel (Jacques) de Floris

Né à Bordeaux le 27 avril 1909, Jacques de Floris entre à onze ans à l’alumnat d’En Calcat. Après trois années scolaires passées là, puis à La Roche-sur-Yon, il entre comme novice à l’abbaye en octobre 1927. Il y fait profession solennelle le 15 janvier 1933 un peu plus d’un an après être revenu de son service militaire. Il est ordonné prêtre le 8 juillet 1934 avec trois autres frères dont son frère cadet qui deviendra abbé en 1943.

Le Père Emmanuel de Floris à En-Calcat

Le père Marie (Robert) de Floris (1910-1994), en 1943, alors tout jeune abbé d’En-Calcat. Les deux frères, Jacques et Robert, ont été tous deux moines de la même abbaye et ordonnés prêtres le même jour. Le père Marie de Floris a été l’abbé d’En-Calcat de 1943 à 1953

Le père Emmanuel reste à En-Calcat jusqu’en 1969, avec quelques interruptions dues à des voyages au Maroc, au Togo, en Algérie, pour diverses missions (prospection pour des fondations, rencontres d’autres moines).

Le Père Emmanuel à Montmorin

Inscription sur sa pierre tombale

Le 5 mai 1969, avec l’accord de son père abbé, il part à la recherche d’un endroit propice à une vie plus érémitique. Ce sera L’Adaux d’Oule, au-dessus de Montmorin. Il y construit un premier ermitage en bois qui brûlera entièrement l’année suivante. Il le reconstruit alors en dur. Deux religieuses vivent alors en ermitage à quelque distance. Voici ce qu’en dit le livre sur l’histoire du diocèse, paru en 2015 :

Les sœurs de Notre-Dame de Pentecôte se sont […] établies à Montmorin en 1969, dans la foulée de Mai 1968. Leur fondateur, le père Emmanuel de Floris (1909-1992), moine bénédictin d’En Calcat longtemps attiré par la vie érémitique, venait de quitter son abbaye secouée par des tensions internes. Dom Gérard Calvet (1927-2008), ancien moine de Tournay (de la même congrégation qu’En Calcat) et futur fondateur de l’abbaye Sainte-Madeleine du Barroux, les rejoignit quelques mois. Le père de Floris fut secondé un temps par le père Jean Mortaigne (1940-1993), qui partit ensuite pour la communauté Saint-Jean, où le père de Floris le rejoignit. D’où désormais à Montmorin une communauté érémitique de sœurs, indépendante canoniquement de la Communauté Saint-Jean, mais ayant comme aumônier un prêtre de cette congrégation. À la suite de leur père fondateur, la vie des sœurs à Montmorin est consacrée à la contemplation et au silence, ce lieu relativement retiré s’y prêtant à merveille. Vivant en ermitage individuel, elles se retrouvent cinq fois par jour à la chapelle dédiée à Notre-Dame de la Paix. Les sœurs assistent à la messe ensemble et, un dimanche sur deux, partagent un repas commun.

La chapelle Notre-Dame-de-la-Paix, où sera célébrée la messe ce dimanche 19 mars 2017

Inscription à l’entrée de la chapelle construite par le père Emmanuel de Floris, le père Jean Mortaigne (1940-1993) et d’autres venus les rejoindre
La Laure Notre-Dame-de-la-Pentecôte à Montmorin







 

 

Cet article a 6 commentaires

  1. Mayen

    Bonjour
    Je désirerai venir voir la statue de Père Emmanuel de Floris, La Santissima Bambina
    Mais je ne sais pas si cela est possible et à quel endroit elle se trouve
    Merci de bien vouloir me renseigner
    P MAYEN

    1. Webmaster

      Il faut contacter les sœurs ermite de Montmorin. Tél : 04 92 66 03 42

  2. Jacques de FLORIS

    PS : le lien que m’a envoyé ma fille
    https://www.diocesedegap.fr/vers-ladoux-doule/

    Je n’ai pas trouvé le moyen d’y accéder…
    Pourriez-vous me l’envoyer ?
    J’ai tapé “vers l’adoux d’oule” dans votre moteur de recherche mais rien ne vient !

    Merci d’avance

    1. Webmaster

      J’ai tapé les mots vers l’adoux d’oule dans la fenêtre “Rechercher un article” du site internet et cela fonctionne. Le problème viendrait alors de votre côté.
      Cordialement.

  3. Jacques de FLORIS

    Bonjour,
    Très heureux de trouver cet article sur votre site.
    Neveu et homonyme de mon Oncle, le Père Emmanuel, j’apprécie sincèrement que son diocèse lui rende ce bel hommage.
    Ma fille a pu participer aux festivités organisées le 19 mars et en est revenue très émue.
    Petite observation, cependant : la légende de la photo du jeune frère du P. Emmanuel, abbé d’En Calcat est erronée.
    S’il se prénommait bien Robert, son nom de religieux était Dom Marie et non Louis qui était le prénom de son père, entré lui-même à l’abbaye après son veuvage et décédé en recevant la communion de son abbé de fils alors qu’il lui servait la messe.
    autre chose : ma fille m’a adressé un lien
    https://www.diocesedegap.fr/vers-ladoux-doule/
    que j’ai tenté de joindre sans succès !
    Alors j’ai parcouru votre site et j’ai eu le bonheur de tomber sur cet article.

    Merci de votre attention.

    J. de Floris

    1. Webmaster

      Merci pour la légende. Elle est désormais corrigée. C’était une faute d’inattention.

      Pour le lien vers l’autre article, en voici l’adresse url : https://www.diocesedegap.fr/vers-ladoux-doule/
      J’ai vérifié et c’est bien celle-là.

      Si vous n’y accédez toujours pas, une fois sur le site internet https://www.diocesedegap.fr, tapez dans la petite fenêtre de recherche de la colonne de droite (“Rechercher un article”) un mot clé tel adoux, puis lancez la recherche en cliquant sur la loupe, et le résumé de l’article apparaîtra. Cliquez alors sur le résumé et l’intégralité de l’article s’affichera. J’ai vérifié et tout fonctionne.

Les commentaires sont fermés.