Message de Mgr Michel Dubost aux musulmans à l’occasion de l’Aïd el Fitr 2014
Conseil pour les relations interreligieuses

 

Chers frères et soeurs musulmans,

Voici la grande fête de l’Aïd.
À cette occasion, nous vous souhaitons joie, prospérité et paix.
Nous voulons aussi vous exprimer nos sentiments les plus fraternels.

Le chômage des jeunes, les difficultés économiques de la France, les tragiques événements du monde et, notamment, ceux du Nigéria, de Centrafrique, de Syrie, d’Irak, et peut-être encore plus ceux de Gaza troublent profondément tous les citoyens de notre pays.

Beaucoup de ces drames vous touchent plus profondément que les autres citoyens français, parce que ces tragédies impliquent souvent des musulmans et que les personnes exclues, blessées, assassinées, déplacées, exilées sont majoritairement des musulmans.

Nous, Français, nous nous sentons souvent impuissants devant l’ampleur des tragédies. Mais nous pouvons donner ici en France l’exemple d’une responsabilité partagée, d’une recherche d’amitié, d’une volonté de créer du lien.

La fête de l’Aïd est celle de la confiance en Dieu d’Abraham au moment du sacrifice. Nous voulons, au plus profond de notre foi chrétienne, nous unir à vous dans cette confiance : Dieu est miséricordieux !

Évry, le 22 juillet 2014

 

† Michel Dubost
Évêque d’Évry – Corbeil-Essonnes
Président du Conseil
pour les relations interreligieuses

 

Cet article a 1 commentaire

  1. Mon Père,
    J’admets tout à fait que la très grande majorité des musulmans – j’ai des amis musulmans – ne sont pas des intégristes, cependant je regrette que dans ce message vous ne parliez que des musulmans victimes alors que chaque jour nous sommes informés des massacres perpétrés sur des chrétiens par des intégristes musulmans et que nouss avons qu’ils sont financés par l’Arabie Saoudite et le Quatar notamment. Vous auriez pu au moins demander aux musulmans de France de s’exprimer nettement contre le génocide actuel perpétré contre les Chrétiens d’Orient. Quand vous dites que les victimes sont majoritairement musulmans je vous trouve horriblement hypocrite. Dans les pays où ont lieu les vioelnces les chrétiens sont terriblement minoritaires et si on mesure le degré de violences subies au nombre de personnes ce sont malheureusement les chrétiens qui sont les victimes de musulmans et NON l’inverse. Certes il est nécessaire de chercher en France le dialogue avec les musulmans de bonne volonté mais il faut aussi et surtout avoir le courage d’exiger la protection des Chrétiens en pays musulman. Pouvez-vous citer un seul pays musulman où les Chrétiens sont LIBRES de pratiquer, où ils ont les mêmes droits que les musulmans?
    Je pense que j’exprime ici ce que pensent un grand nombre de catholiques qui n’auront même plus l’envie de vous dire ce qu’ils pensent car trop écœurés.

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu