Message pascal de Mgr Xavier Malle aux Haut-Alpins

Dimanche de Pâques 4 avril 2021

Chers amis,

C’est notre seconde fête de Pâques en temps de pandémie. L’an passé dans un confinement total, vous regardiez les offices de la Semaine Sainte sur un écran. Cette année nous avons eu la joie de nous retrouver dans nos paroisses.

Vous le savez, Marie nous accompagne car nous sommes en année mariale diocésaine, jusqu’au 12 septembre prochain où, au Sanctuaire Notre-Dame du Laus, je renouvellerai la consécration du diocèse à la Vierge et ceux qui le souhaitent pourront également se consacrer.

Alors pour ce message pascal, je voudrais vous donner à contempler la joie de Marie au petit matin de la Résurrection.

Il y a deux jours, vendredi saint, elle était la Stabat Mater, la mère douloureuse qui se tient debout, au pied de la Croix, offrant son Fils au père. Tant de mères ont vécu cela cette année par le covid. Puis hier c’était le grand silence du Samedi Saint, son Fils est au tombeau. Mais ce matin, alléluia, son Fils ressuscité lui est apparu.

Le couvre-feu nous ayant obligé d’adapter nos horaires, quelques-uns d’entre nous, dans certaines églises, avons eu la joie de célébrer la Résurrection, au lever du jour ce matin, comme les saintes femmes sont allées au tombeau à Jérusalem et l’ont trouvé ouvert et vide.

St Ignace dans ses Exercices Spirituels dit : « Jésus ressuscité apparut premièrement à la Vierge Marie. Quoique l’Écriture n’en fasse pas mention, elle nous le donne assez à entendre, en disant qu’il apparut à tant d’autres. » Alors il juste et bon d’imaginer Marie ; d’imaginer sa joie pascale expérimentant la vie nouvelle de son Fils glorifié.

Puisse cette joie de Marie au petit matin de Pâques vous inonder.

Il y a aussi dans nos vies des joies pascales, où nous passons d’une certaine mort à une vie plus intense, plus belle, et je suis certain que vous en avez vécu. Je vous laisse ainsi imaginer notre joie à la fin de cette épreuve mondiale de la pandémie, de pouvoir nous embrasser à nouveau, de pouvoir boire un verre de l’amitié ensemble ! Ce sera une icône de la joie pascale.

Continuons à être courageux ; que cette joie de Pâques s’installe durablement dans nos cœurs.

Mgr Xavier Malle, évêque de Gap et Embrun

Laisser un commentaire