Messe et fête à Briançon pour le départ du père Bertrand Gournay en présence de Mgr Claude Rault, évêque du Sahara
Mgr Claude Rault dans le Sahara

Mgr Claude Rault, évêque de Laghouat-Ghardaïa (Sahara algérien), est actuellement dans les Hautes-Alpes. Dans le cadre des échanges et du soutien entre Églises locales (diocèses), Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, évêque de Gap et d’Embrun, a répondu positivement à la demande de Mgr Claude Rault d’accueillir pour trois ans le père Bertrand Gournay, actuellement curé pour le Briançonnais, afin de lui confier la paroisse de Tamanrasset, connue pour être le lieu où a vécu et où est mort le bienheureux Charles de Foucauld.

Mgr Claude Rault est un haut-alpin de cœur pour avoir été novice puis économe au noviciat des Pères Blancs à Gap, alors qu’il occupait l’ancien grand séminaire (l’actuel Centre médical de l’Adret).

Mgr Claude Rault présidera la messe à 18h30 en ce mercredi 25 juin 2014 en l’église Sainte-Catherine à Briançon. À 20h30, rencontre et fête pour le départ du père Bertrand Gournay.

Mot du père Bertand Gournay
à l’issue de la Messe chrismale à Briançon
le mardi 15 avril 2014
pour annoncer son départ

Pour ceux qui ne seraient pas encore informés, avec l’accord de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri que je remercie, j’ai répondu à la demande de l’évêque du Sahara, Mgr Claude Rault, pour me mettre au service de son immense diocèse du sud algérien. Le lieu de destination est Tamanrasset. Cette ville connue, située au cœur du peuple Touareg est celle où Charles de Foucauld a séjourné entre 1905 et 1916. Depuis 1988, je suis moi-même membre des fraternités sacerdotales de Charles de Foucauld, engagement fraternel entre prêtres diocésains, destiné à aider leur vie de prière et leur ministère.

Le désir de renouveler ma foi et ma vocation sacerdotale, de me mettre au service de l’écoute de plus pauvres par l’afflux des migrants sub-saharien m’a incité à répondre favorablement à cet appel. Je pensais terminer mon mandat de six années à Briançon avant de demander à prendre un autre chemin vers un lieu de prière et d’accueil, suivant ce que je perçois en cours de cette recherche que nous menons pour une vie pastorale diocésaine à l’écoute des évolutions des modes de vie de notre société. Cette proposition était l’une de celles qui se profilaient.

Je perçois avec lucidité que ce départ me conduit à quitter des liens avec mes amis, des confrères diacres et prêtres et à augmenter beaucoup la distance géographique avec ma famille ; des liens auxquels je reste très attaché.

Les temps ont changé. Les moyens actuels de communication n’ont plus rien à voir avec l’isolement que vivait de Foucauld ou ceux qui s’expatriaient ainsi quelques décennies auparavant. Mais le lien le plus spirituel qui traverse les époques et les transformations techniques, demeure la prière. Tamanrasset, le site montagneux et minéral de l’Assykrem, sont des lieux où celle-ci ne peut être évitée. Une autre forme de communion, plus intense, s’installera entre nous.

Les quatre diocèses en Algérie, dont celui de Laghouat en jaune clair.
Tamanrasset est tout au sud.

 

Cet article a 2 commentaires

  1. francine

    bonsoir mon père.
    C’est bien!
    cella vous changera du brianconnais!
    Mais Notre Dieu bon et misericordieux
    sera avec vous ! bon voyage!
    Dieu vous garde!
    cordialement( une fidèle amie du diocèse)

    Francine

  2. redaction

    voici sur le site ADS,…

    http://amisdiocesesahara.free.fr/bgournay.html

    Si vous avez des photos, de la messe de ce jour, ou si quelqu’un peut m’en transmettre, je suis preneur pour mettre sur la page que j’ai créée. CF

Les commentaires sont fermés.