Messe pour les défunts en la cathédrale de Gap
Mgr Jean-Michel di Falco Léandri entouré de prêtres et de diacres œuvrant sur le doyenné du Gapençais

Mercredi 2 novembre, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri présidait la messe pour les défunts en la cathédrale de Gap. Un membre de l’équipe pastorale des funérailles du doyenné a accueilli les fidèles venus nombreux prier pour les défunts de leurs familles. Eric Blanchard, ordonné diacre le 26 juin dernier, assurait l’homélie.

Mickaël et Damien, séminaristes du diocèse
Eric Blanchard, diacre du diocèse

A l’offertoire, les noms des défunts de cette année sur la paroisse ont été cités pendant que les familles et ceux qui le désiraient venaient poser un lumignon sur la croix inclinée devant l’autel.

La croix posée devant l'autel s'emplit peu à peu de lumignons allumés au Cierge pascal
Vue du chœur, au moment de la communion
Fin de la célébration : les diacres prennent la croix pour l'apporter dans la chapelle latérale
La croix devant le tabernacle et la statue de la Sainte Vierge

 

La vie de tout homme est dans la main de Dieu
(Sg 2,23; 3,1-6.9)

Lecture du livre de la Sagesse

Dieu a créé l’homme pour une existence impérissable, il a fait de lui une image de ce qu’il est en lui-même.

La vie des justes est dans la main de Dieu, aucun tourment n’a de prise sur eux. Celui qui ne réfléchit pas s’est imaginé qu’ils étaient morts ; leur départ de ce monde a passé pour un malheur ; quand ils nous ont quittés, on les croyait anéantis, alors qu’ils sont dans la paix.

Aux yeux des hommes, ils subissaient un châtiment, mais par leur espérance ils avaient déjà l’immortalité.

Ce qu’ils ont eu à souffrir était peu de chose auprès du bonheur dont ils seront comblés, car Dieu les a mis à l’épreuve et les a reconnus dignes de lui. Comme on passe l’or au feu du creuset, il a éprouvé leur valeur ; comme un sacrifice offert sans réserve, il les a accueillis.

Ceux qui mettent leur confiance dans le Seigneur comprendront la vérité ; ceux qui sont fidèles resteront avec lui dans son amour, car il accorde à ses élus grâce et miséricorde.

 


Cet article a 4 commentaires

  1. moment emprunt d’émotion !!

  2. lorsque j’ai perdu mon mari, je me suis longtemps demandé pourquoi le Seigneur me l’avait repris trop tôt. Pourquoi lui ? si bon, si gentil, toujours à rendre service.
    Maintenant je sais qu’il est tout près du Seigneur, dans la lumière éternelle, je sais qu’il me protège, il est mon ange gardien. Je sais aussi que c’est parce qu’il était bon que le Seigneur le garde près de lui dans la vie éternelle.
    Cette magnifique croix éclairée par tous ces lumignons me rassure encore plus, c’est magnifique ce qui se passe dans cette cathédrale de Gap.
    Je suis fière d’être catholique.

  3. merci pour ces magnifiques photos de la messe du 2/11 dans notre paroisse le curé plus 2 laics ont lu le nom des defunt mois par mois et à la place des lumignons ils ont mis une fleurs le bouquet fini il est resté sur l autel le temps de la messe et a ete porte pres du st sacrement à chacun son idée mais la votre est superbe

  4. Magnifique, je n’avais jamais auparavant vu cette croix illuminée de toutes les âmes passées dans la vie éternelle et allumées au feu de l’amour de leurs proches restés ici-bas.
    Quel plus beau message d’Espérance que cette sublime vision.
    Merci de nous l’avoir fait partager. FG

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu