Mgr Bruno Belmont est décédé en ce lundi 29 février, à 1h00 du matin, à l’EHPAD Jean-Martin à Gap, qu’il avait intégré il y a tout juste un mois.

Ses obsèques auront lieu vendredi 4 mars à 16h30 en la cathédrale de Gap, présidées par Mgr Jean-Michel di Falco Léandri.

Mgr Jean-Michel di Falco Léandri et Mgr Bruno Belmont au Laus le 9 juin 2014, fêtant alors ses 60 ans de sacerdoce

Fils de Maxime Belmont et de Madeleine, née Chauvet, Bruno Belmont est né le 22 janvier 1929 à Gap, baptisé deux jours après et confirmé le 24 mars 1936. Ordonné prêtre le 27 juin 1954, voici quelles ont été ses différentes nominations :

  • Professeur au petit séminaire à Gap (Quinz. sept.-oct. 1954)
  • Vicaire à Briançon-Notre-Dame et aumônier du lycée (Quinz. sept. 1956)
  • Nommé en plus directeur de l’Externat des Mélèzes à Briançon (Quinz. oct. 1961)
  • À l’équipe sacerdotale de Gap, septembre 1969 (Quinz. juil. 1969)
  • Responsable des questions œcuméniques dans le diocèse (Quinz. déc. 1971)
  • Nommé responsable de la paroisse de la cathédrale de Gap (Quinz. août-sept. 1972)
  • Aumônier diocésain du CMR (Quinz. oct. 1975)
  • Membre du Collège des Consulteurs (pour 5 ans) (Égli. Gap, juil.-août 1984)
  • Déchargé de sa fonction de curé de la cathédrale. Nommé Vicaire général au 1er septembre 1992 (Égli. Gap  406, juil.-août 1992).
  • Nommé en plus responsable de la Pastorale familiale diocésaine et de l’accompagnement du Renouveau charismatique (Égli. Gap  406, juil.-août 1992).
  • Assure la responsabilité de la Pastorale Sacramentelle et Liturgique, ainsi que du Diaconat et des Ministères (Égli. Gap n° 419, oct. 1993)
  • Déchargé du ministère de Vicaire général à partir du 30 juin 1999 (Égl. Gap n° 483, juil-août 1999)
  • Nommé curé de Laragne, chargé des paroisses de Lazer, Antonaves, Upaix, le Poët, Ribiers, Barret, St-Pierre-Avez et Salérans. Il est nommé Doyen du doyenné du Serrois et du Laragnais le 8 septembre 1999 (Égli. Gap n° 484, sept. 1999)
  • Pour 5 ans, à compter du 1er décembre 2004, nommé membre du collège des consulteurs (Égli. Gap n° 542, déc. 2004).
  • Prélat d’honneur de Sa Sainteté (EDHA n° 4, oct. 2005).
  • Chanoine, membre du chapitre cathédral (EDHA n° 4, oct. 2005).
  • Atteint par la limite d’âge, est déchargé de ses responsabilités dans les paroisses du Laragnais. Il est associé à la charge pastorale du doyenné de Gap. Il résidera à la maison Saint-Marcellin (EDHA n° 14, sept. 2006).

Quinz. = Quinzaine religieuse du diocèse de Gap
Égli. Gap = Église de Gap
EDHA = Église dans les Hautes-Alpes

Cet article a 7 commentaires

  1. latouche

    touts mes condoléances pour ce prêtre dis paru aujourd’hui bon courage à la famille

  2. Abbé Hervé Belmont

    Requiescat in pace ! Que notre oncle Bruno reçoive la lumière du Dieu de Miséricorde auquel il s’était voué. Je ne suis qu’un parmi la trentaine de neveux et nièces dont ses frères et sœurs l’avaient réjoui. Mais, étant le seul prêtre, je célèbrerai au nom de tous une Messe pour le repos de son âme le dimanche 13 mars selon le rite dans lequel et pour lequel il a été ordonné prêtre, au cours de l’année mariale instituée pour le centenaire de la définition du dogme de l’Immaculée Conception de la sainte Vierge Marie.

    1. Xavier

      Je me permets d’émettre un avis en tant que petit-neveu de prêtre. Mon cher grand-oncle, si aimé et apprécié de toute la famille, avait été ordonné prêtre bien avant Vatican II, tout comme Mgr Bruno Belmont.
      Jamais dans la famille nous n’avons considéré qu’il avait été ordonné “dans et pour un rite”. Toujours nous l’avons considéré comme ayant été ordonné prêtre de Jésus-Christ pour tous les hommes et les femmes qu’il rencontrait dans son ministère.
      Sa fidélité à l’Évangile et son obéissance à l’Église m’ont toujours édifié. Comme Mgr Bruno Belmont, jamais il ne s’est placé au-dessus du pape et du magistère. Il vivait dans sa tête, son cœur et son âme “l’herméneutique de la continuité” si bien expliquée par Benoît XVI : http://w2.vatican.va/content/benedict-xvi/fr/apost_exhortations/documents/hf_ben-xvi_exh_20100930_verbum-domini.html
      Je ne voudrais pas peiner plus, ou fâcher, l’abbé Hervé Belmont en ces circonstances, mais peut-être qu’il réjouirait son oncle à célèbrer selon le nouveau rite romain, celui-là même que Mgr Bruno Belmont, dans sa fructueuse obéissance, a adopté.

  3. amoudru

    Bonjour,

    Je pense très très fort à mon oncle Bruno Belmont ; je tiens à être présent pour ses obsèques vendredi à la Cathédrale

  4. Mme Soucry

    Que le Seigneur l’acceuil dans son Paradis

  5. grimaldi Marie josé

    n’en doutons il est dans la lumière et veille sur nous.

  6. croassant arlette

    Mes Sincères Condoléances pour Mgr Bruno Belmont. Merci,pour un ministère bien rempli et toutes ces nominations reçues dans sa ville natale de Gap et le Diocèse.Qu’il repose en Paix et que Dieu le reçoive dans son Paradis. Prions pour lui.AMEN

Les commentaires sont fermés.