Lundi 10 juin 2013 à 20h30, salle Le Royal à Gap, Roland Giraud proclamera le livre de Job, dans le cadre de l’Année de la foi.

On connaît l’acteur Roland Giraud par Les bronzés font du ski, Papy fait de la Résistance, Trois hommes et un couffin. On se rappelle aussi sa fille Géraldine, assassinée à l’âge de 36 ans le 1er novembre 2004.

Roland Giraud lira à Gap le livre de Job, qui dans la Bible pose la question de la souffrance, et plus précisément de la souffrance du juste, de l’innocent.

Job a tout perdu : enfants, maison, troupeaux. Lui-même est touché jusque dans sa chair, couverte d’ulcères. Des soi-disant amis, donneurs de leçons, viennent le « consoler » avec de pieux discours. Comment réagit Job ? Quel est le sens de cette souffrance? En a-t-elle même un ? Peut-elle être féconde ? Faut-il se résigner ? Ou au contraire se révolter ?

Par les questions de fond qu’il pose, le livre de Job a interpellé aussi bien les croyants que les agnostiques et les athées : William Blake, Gustavo Guttierez, Élie Wiesel, Pierre Assouline, Albert Camus, Antonio Negri…

À l’issue de la lecture, Roland Giraud dédicacera son livre, En toute liberté, sorti en mars, où il revient sur son parcours, confie sa vision de la vie, témoigne de sa foi.

Sera aussi en vente le DVD de la pièce Bonté divine ! où il jouait le rôle d’un prêtre enfermé dans une même pièce avec un rabbin, un imam, un moine bouddhiste : ils échangent alors sur leur foi, leurs doutes, sur l’homme.

Nous sommes tous porteurs des mêmes interrogations existentielles. Avec Roland Giraud prêtant sa voix à Job, la vérité sur l’homme ne se résume plus à des leçons, mais en un appel d’où sourd une espérance.

Une lecture publique à Gap à ne pas manquer, qui fait suite à celle des Actes des apôtres par Jean Piat, du Cantique des cantiques par Frédérique Hébrard et Louis Velle, de l’Évangile selon Saint Marc par Francis Perrin.