Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique

Le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France publie une lettre en 10 points sur le sens du politique. Présentation de cette lettre par le père Pierre Fournier.


DANS UN MONDE QUI CHANGE,
RETROUVER LE SENS DU POLITIQUE
Conseil permanent
de la Conférence des évêques de France,
co-éd. Bayard, Cerf, Mame, 2016, 93 p., 4 €.

Recension

C’est “aux habitants de notre pays” que s’adresse le Conseil permanent des évêques. Ce Conseil se dit préoccupé par la situation de notre pays fragilisé au sein d’un monde incertain. Il appelle les catholiques à être citoyens à part entière avec leurs contemporains, à s’atteler à refonder le pays dans sa vie sociale pour la dignité et l’avenir de l’homme (p. 17).

Dix points de réflexion sont proposés :

– le besoin de retrouver “le” politique et de le réhabiliter dans sa noble fonction,
– une société traversée par des tensions avivées par les événements et l’émotionnel,
– les ambivalences et paradoxes entre les contraintes juridiques croissantes et la capacité de créativité,
– le contrat social à repenser pour sortir des individualismes et tisser la communauté humaine,
– la différence culturelle et l’intégration dans un contexte de populations très diverses,
– l’éducation des consciences (en famille, école, société) par rapport à des identités fragiles et revendiquées,
– la question du sens à réintroduire dans la pratique politique pour déterminer une vraie “vision partagée de l’avenir“,
– la crise de la parole quand celle-ci dévie vers le mensonge ou les promesses non tenues,
– la juste compréhension de la laïcité de l’État pour l’expression des différences dans un vivre-ensemble harmonieux,
– un pays en attente mais riche de tant de possibilités personnelles et collectives: humaines, sociales, économiques, culturelles, spirituelles.

Des pistes de réflexion sont ensuite indiquées pour échanger. D’abord, sur cette démarche citoyenne et chrétienne, puis sur les dix points précédents.

Le document se termine sur l’horizon 2017, année d’élections présidentielle et législatives.
Sept éléments sont alors suggérés :

– la pratique de la démocratie pour une société écartant la violence (verbale, identitaire,..),
– l’élaboration d’un projet pour une société de justice et de partage,
– la nécessité d’un pacte éducatif rétablissant la confiance entre les partenaires (familles,..) et l’école,
– une solidarité efficace pour le service du bien commun,
– l’accompagnement des migrants pour une intégration favorable,
– l’Europe selon “une véritable pratique de la subsidiarité” entre les pays (p. 88),
– l’écologie intégrale faisant le lien entre la sauvegarde de la Création et la lutte contre les inégalités.

En conclusion, le Conseil permanent appelle à l’espérance: “Pour ceux qui ont foi en Dieu et qui vivent dans la communion au Christ, les difficultés présentes nous acculent à investir toutes nos capacités pour construire une société plus juste et plus respectueuse de chacun” (p. 90).

En relevant des aspects fondamentaux pour la vie socio-politique et les données de l’actualité, ce document nous incite à passer de la morosité (p. 11) ou de la tristesse ambiante (p. 69) à l’engagement de tous. Il s’offre comme un opportun outil d’analyse des évolutions actuelles et d’échange en groupes à l’heure où les enjeux électoraux stimulent le besoin de débat constructif et de responsabilisation.

Père Pierre Fournier
Responsable de la formation permanente
pour le diocèse de Gap et d’Embrun

Extraits

1. Retrouver le sens du politique

…La crise de la politique est d’abord une crise de confiance envers ceux qui sont chargés de veiller au bien commun et à l’intérêt général…

2. Une société en tension

…La contestation est devenue le mode de fonctionnement habituel, et la culture de l’affrontement semble prendre le pas sur celle du dialogue…

3. Ambivalences et paradoxes

…Le contrat social, le contrat républicain permettant de vivre ensemble sur le sol du territoire national ne semble donc plus aller de soi. Pourquoi ? Parce que les promesses du contrat ne sont plus tenues. Il a besoin d’être renoué, retissé, réaffirmé. Il a besoin d’être redéfini…

4. Un contrat social à repenser

…Les valeurs républicaines de « liberté, égalité, fraternité » souvent brandies de manière incantatoire, semblent sonner creux pour beaucoup de nos contemporains sur le sol national…

5. Différence culturelle et intégration

…Il convient donc pour l’avenir de notre société de redéfinir ce que c’est d’être citoyen français, et de promouvoir une manière d’être ensemble qui fasse sens…

 6. L’éducation face à des identités fragiles et revendiquées

…Plus que d’armure, c’est de charpente que nos contemporains ont besoin pour vivre dans le monde d’aujourd’hui…

 7. La question du sens

…Depuis une cinquantaine d’année, la question du sens a peu à peu déserté le débat politique…

 8. Une crise de la parole

…Entre le « ras-le bol » de ceux qui n’y croient plus et se désintéressent de la vie publique, et ceux qui, pleins de colère, veulent renverser la table et se tourner vers les extrêmes, la marge de manœuvre est de plus en plus étroite pour relégitimer la parole publique…

 9. Pour une juste compréhension de la laïcité

…La laïcité de l’État est un cadre juridique qui doit permettre à tous, croyants de toutes religions et non-croyants, de vivre ensemble…

 10. Un pays en attente, riche de tant de possibles

…Les enjeux écologiques et environnementaux sont en train de transformer en profondeur nos conceptions de la vie en société, et nous tournent vers des attitudes de simplicité, de sobriété, de partage…

Fermer le menu