Ne me cache pas ton visage — la chronique de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri sur KTO

Depuis le 30 septembre 2010, KTO diffuse une émission nommée À la Source à laquelle participe Mgr Jean-Michel di Falco Léandri.

À la Source est un magazine diffusé chaque jeudi à 19h40 et présenté par David Milliat, qui décrypte l’actualité de l’Église. Au programme : reportages, revue de presse, explications d’experts, analyses des directeurs de rédaction de la presse chrétienne, etc. S’y trouve aussi une courte chronique de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri qui commente l’actualité tous les quinze jours en alternance avec le Père Jean-Robert Armogathe.

Dans sa chronique du 17 novembre 2011, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri revient sur la pièce très controversée de Romeo Castellucci.

Chronique diffusée le 17 novembre 2011

À bientôt sur KTO et sur le blog du diocèse de Gap et d’Embrun pour la prochaine chronique de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri !

Cet article a 4 commentaires

  1. BOYADJIAN Angèle

    Plus que la faim, la soif, le chômage, la souffrance d’amour, le désespoir de la défaite, le pire de tout, c’est de sentir que personne, mais absolument personne en ce monde, ne s’intéresse à nous.
    Nous n’empêcherons jamais les critiques négatives des gens médisants. Prions pour eux car ils doivent être bien malheureux.

  2. Delépine

    J’aime vous entendre mgr et vos paroles sont si vrais.Par contre j’ai recherché dans le psaume 26 et je n’ai pas trouvé :Je cherche ton visage Seigneur ne me cache pas ton visage..Par contre dans le psaume 26 verset 6 on peut lire :De ceux qui cherche ta face,de Jacob.
    Je ne suis surtout pas contre vous ,bien au contraire.J’aime ce que vous faîtes.
    Merci

    1. Webmaster

      C’est parce qu’il y a deux numérotations possibles pour les psaumes. Mgr di Falco Léandri cite le psaume 27 (26), voici les versets 6 et 7 :

      Je pense à ta parole :
      « Cherchez mon visage ! »
      Je cherche ton visage, SEIGNEUR.
      Ne me cache pas ton visage !
      N’écarte pas avec colère ton serviteur !
      Toi qui m’as secouru,
      ne me quitte pas, ne m’abandonne pas,
      Dieu de mon salut.

  3. guicheteau

    je trouve cela très vrai ! vous avez tout à fait raison Monseigneur…

Les commentaires sont fermés.