Décret

pour la publication et la mise en vigueur
du propre pour la messe et la liturgie des heures
du diocèse de Gap et d’Embrun

 

Vu la confirmation en date du 22 juin 2015 par la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des sacrements du nouveau calendrier liturgique diocésain (Prot. N. 576/14),

Vu la confirmation en date du 1er avril 2016 par la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des sacrements des nouveaux textes du propre diocésain pour la messe et la liturgie des heures (Prot. N. 575/14),

Vu l’autorisation donnée dans son courrier du 1er avril 2016 par ladite Congrégation, à ma demande, d’élever exceptionali modo, pour des raisons historiques et pastorales, le degré de la fête de saint Marcellin au rang de solennité pour la ville d’Embrun et de fête pour le reste du diocèse,

par le présent décret, moi, Jean-Michel di Falco Léandri, par la grâce de Dieu et l’autorité du Siège apostolique, évêque de Gap et d’Embrun,

ordonne
– la publication du calendrier et des textes tels qu’approuvés par la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des sacrements,
– l’utilisation dans le diocèse de Gap et d’Embrun du nouveau propre ainsi approuvé à partir du premier dimanche de l’Avent 2016,
– l’intégration du nouveau calendrier, avec l’élévation du degré de la fête de saint Marcellin, dans la prochaine édition du Calendrier liturgique – Province de Marseille & Archidiocèse de Monaco,

déclare
que la promulgation de ce décret sera accomplie par sa publication dans la revue diocésaine, Église dans les Hautes-Alpes, publication qui sera reprise sur le site Internet du diocèse, et que référence à ce décret sera faite dans les livres imprimés du nouveau propre.

Donné à Gap, en trois exemplaires originaux, le 1er mai 2016, en la fête de Notre Dame du Laus, sous mon seing et mon sceau et avec le contreseing du chancelier.

+ Jean-Michel                                                                           Par mandement,
Évêque de Gap et d’Embrun                                                   le père Luc Pecha, chancelier

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here