La commune de Rambaud, limitrophe de Gap, est traversée par le sentier de Grande Randonnée GR 653 D, chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle nommé la Via Domitia, qui traverse les Alpes de Montgenèvre à Arles. La section qui va de Gap à Chorges traverse Rambaud et mène les pèlerins au sanctuaire de Notre-Dame-du-Laus.

La commune de Rambaud recense sur son territoire la présence de quatre oratoires toujours existant, plus la mémoire d’un oratoire vétuste qui fut finalement renversé par un tracteur et a physiquement disparu depuis, et aussi cinq croix.

LES ORATOIRES SUR LE CHEMIN DES PÈLERINS

En venant de Gap, 300 m après être entré sur le territoire de la commune, prendre à gauche une section du sentier dit « Les Balcons du Gapençais » jusqu’à la RD6, la suivre à droite et 100 m plus loin se trouve l’oratoire Notre-Dame-du-Laus. Continuer la D6 et plus loin prendre la D106 en direction de Rambaud. Après le troisième lacet, quand la route passe entre le Serre du Clocher et le Serre de l’Aigle, dans un champ à droite, était un oratoire dédié à Notre-Dame, aujourd’hui disparu et qui sera prochainement reconstruit.

Nous arrivons au bourg de Rambaud. Continuons en direction du cimetière par le GR 653 D, et dans la boucle qui suit est l’autre oratoire aussi dédié à Notre-Dame-du-Laus. Suivons toujours le GR, et juste après avoir passé le chemin de la ferme du Gros Forest on trouve l’oratoire dédié à Notre-Dame. Enfin, à 500 m après environ, le GR arrive au lieu-dit l’Hermitage et entre sur le territoire de la commune de Saint-Étienne-le-Laus et sera en bientôt vue du sanctuaire.

1er ORATOIRE DÉDIÉ À NOTRE DAME DU LAUS

Érigé en 1890 à l’initiative de Mademoiselle Philomène Savornin de Marseille, il fut béni le 9 novembre 1890 par l’abbé Pauchou, curé de Rambaud. L’oratoire est le point de rassemblement des pèlerins allant à Notre-Dame-du-Laus.

Pilier de briques apparentes avec niche de plein cintre abritant une statue de Notre-Dame-du-Laus protégée par une forte grille à barreaux verticaux. La partie supérieure se termine par une corniche supportant un toit à quatre pentes recouvert de tôle de zinc surmonté d’une petite croix de fonte.

Situé en bordure de la D6 en venant de GAP, à une centaine de mètres du carrefour avec les routes secondaires de Tréchatel et du quartier Saint-Roch et 300 m avant le carrefour de la D6 vers La Bâtie-Vieille et de la D106 vers le village de Rambaud.

2e ORATOIRE DÉDIÉ À NOTRE DAME

Il existait à Rambaud sur la D106 en direction de Gap un oratoire dédié à Notre-Dame, situé à la sortie du village à gauche dans la première courbe de la route avant le premier lacet. Cet oratoire aurait été construit vers 1920 par Claire Orcière et son amie Marie Astier, en remerciement d’avoir échappé à l’épidémie de grippe espagnole de 1918. Il a aujourd’hui disparu victime du temps et des engins agricoles. Le petit-fils de Claire, Michel Orcière, a décidé de reconstruire cet oratoire. Il a établi un projet en s’inspirant du clocher du village qui a la particularité d’avoir été construit séparé de l’église, au sommet d’une colline qui domine tout le village.

Cet oratoire avait la forme du clocher et devrait être reconstruit dans ce même style en fin 2017/2018 à proximité de son emplacement précédent. À suivre…

Le projet d’oratoire…

Le clocher du village…

Situé à 500 m du village, dans un champ à gauche de la D106 en direction de Gap.

3e ORATOIRE DÉDIÉ À NOTRE DAME

Au-dessus d’une assise de grandes dalles de pierre s’élève un pilier, d’environ trois mètres de haut, constitué de trois blocs de pierre de taille ; une niche de plein cintre, creusée dans la partie supérieure, contenait une statue de Notre-Dame-du-Laus protégée par une grille. Une corniche débordante supporte le toit à base carrée terminé en pyramide et surmonté d’une boule de pierre et d’une croix de fer forgé. Inscription gravée sous la niche : À MARIE FAMILLE SARRAZIN RECONNAISSANTE 23 MAI 1858. Malheureusement la statue a disparu !

Situation : Au-dessus du cimetière, prendre le vieux chemin de terre du pèlerinage de Notre-Dame-du-Laus. L’oratoire est situé à 800 mètres du cimetière, dans une boucle du sentier.

4e ORATOIRE DÉDIÉ À SAINTE MARIE MÈRE DE DIEU

Sur une grande dalle de pierre, un petit socle chanfreiné supporte un cube de pierre de taille, avec une moulure en doucine, sur lequel est gravé dans un cartouche l’inscription : SAINTE MARIE MERE DE DIEU priez pour nous. Ce cube supporte un pilier monolithe dans lequel est creusée une niche de plein cintre contenant une statue de la Sainte Vierge, protégée par une solide grille fermée par un cadenas. Une corniche débordante formant chapiteau supporte une pyramide surmontée d’une petite croix de fer.

Situé en bordure de la route du pèlerinage, qui part de la place de la mairie, en direction de la chapelle de l’Hermitage et du col de l’Ange, l’oratoire est situé à 300 m environ après avoir dépassé le chemin de la ferme du Gros Forest.

Hors du GR 653 D, il existe un oratoire situé hors du sentier et au sud-est de la commune.

5e ORATOIRE, DÉDIÉ À SAINT JOSEPH

Construit par le père de Mme Brun en 1890, après la mort de ses parents. Inscriptions sur le base “St Joseph, priez pour nous, La Famille Didier 1890”. Il était donné en partie détruit en 1988. Il aurait été bousculé par un tracteur dans les années 1960, et Mme Brun voulait le faire rebâtir. De cet oratoire aujourd’hui en ruine, ne reste au milieu des herbes folles, qu’un gros bloc de pierre taillée et gravée avec le texte suivant « …. JOSEPH, PRIEZ POUR NOUS »

Situé sur la RD186 de Rambaud à Jarjayes au carrefour des routes entre les lieux-dits Le Bruscq et Malcorps

LES CROIX DE RAMBAUD

Trois belles croix sont été érigées dans le village, à savoir une belle croix de chemin à l’entrée principale sur la RD106, une croix située près de l’église qui témoigne de l’ancien cimetière qui était là et de son déplacement hors de l’agglomération au XIXe siècle, et enfin une belle et grande croix située dans une rue du village et qui témoigne de la mémoire d’une famille pieuse.

Sur le territoire de la commune ont aussi été élevées deux croix de bois toutes simples et humbles dans le paysage. La première a été édifiée sur un socle de pierres maçonnées et est située à l’entrée du chemin du cimetière actuel. L’autre croix de bois est seulement fichée dans le sol ; elle comporte peinte sur le bras gauche la date de 1913 et sur la bras droit la date de 1947 dont nous ignorons les significations ; et à son pied un banc a été installé en posant une pierre plate sur deux grosses pierres.


La croix à l’entrée du chemin du cimetière

La croix située sur le C2
en face du chemin de la Combe Tréchatel

Cet article émane de l’association Connaissance et Sauvegarde des Oratoires et nous vous invitons à visiter le site de l’association : http://www.les-oratoires.asso.fr et le site de l’inventaire national : http://www.oratoires.com ou vous pourrez trouver les oratoires et autres petits patrimoines de votre commune, département, etc.

Les différentes photos et données qui illustrent cet article sont de feu notre prédécesseur Jean Dieudé pour les plus anciennes et pour les actuelles de “Pays Gapençais” avec leur aimable autorisation.

Vous pouvez enrichir notre inventaire en ligne en nous adressant vos photos d’oratoires, de croix, etc. rencontrés lors de vos randonnées ou promenades, documentées quant à leur localisation. Vous pouvez contacter l’association directement par courriel à l’adresse :  ou par téléphone au 06 16 76 19 09.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here