L’après-midi du jeudi 1er mai 2014, dans le cadre de l’ouverture de l’année jubilaire au sanctuaire Notre-Dame du Laus, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, évêque de Gap et d’Embrun, a inauguré et béni le chemin de croix restauré par le groupe “Les Prêtres”. Un chemin de croix unique au monde avec ses QR codes.

Ci-dessous un un diaporama de la bénédiction du chemin de croix de ce 1er mai 2014 et un historique avec photos d’époque.

[flagallery gid=69]

Le chemin de croix d’avant 1925 – la XIIIe station

Le chemin de croix de 1925 – 1926

Le chemin de croix d’avant 1925 avec au fond le village d’Avançon

Le chemin de croix de 2013 avec au fond le village d’Avançon

1925 – 1926

Mgr Gabriel de Llobet (1872-1957), Évêque de Gap de 1915 à 1925, Archevêque coadjuteur d’Avignon en 1925, Archevêque d’Avignon de 1928 à 1957

On ne sait à quand remonterait un premier chemin de croix sur la route du sanctuaire du Laus. Toujours est-il qu’en mars 1925, Mgr Gabriel de Llobet, évêque de Gap, approuve officiellement « le projet, étudié depuis longtemps déjà, de reconstitution des stations du Chemin de Croix sur la grande route d’accès au Laus. » Ce sera un des derniers actes de son épiscopat dans les Hautes-Alpes. Le 24 avril, il quitte Gap en train pour Avignon où le pape Pie XI vient de le nommer. Il demeure par ailleurs l’administrateur du diocèse de Gap en attendant la nomination de son successeur. On fait appel aux ateliers Roubeau, marbriers à Gap, pour fabriquer les quatorze stations.

Cardinal Jules-Géraud Saliège (1870-1956), Évêque de Gap de 1925 à 1928, Archevêque de Toulouse de 1928 à 1956, Cardinal en 1946

Six mois plus tard, un nouvel évêque est nommé pour le diocèse de Gap en la personne de Mgr Jules-Géraud Saliège. Ordonné évêque le jour de l’Épiphanie dans son diocèse d’origine à Saint-Flour, il est installé en sa cathédrale à Gap le 26 janvier 1926. Lorsqu’il visite le sanctuaire du Laus pour la première fois le 14 février, les marbriers travaillent à la taille des pierres des dernières stations et les croix en fer forgé sont prêtes à être scellées. Le 11 juillet 1926, le nouvel évêque érige solennellement le nouveau chemin de croix. « On pria et on chanta avec une piété telle que l’on ne s’aperçut ni de la longueur du chemin ni de la chaleur ardente du soleil », relate le chroniqueur des Annales du pèlerinage de Notre-Dame du Laus. L’exercice du chemin de croix fut suivi d’une messe en plein air « devant une foule évaluée à 1.200 personnes. »

 

2013 – 2014

Mgr Jean-Michel di Falco Léandri et le groupe « Les Prêtres » : Père Jean-Michel Bardet, Père Charles Troesch, Joseph Dinh Nguyen Nguyen

Près de neuf décennies ont passé. Les stations de 1926 ont mal supporté l’alternance des saisons ainsi que le salage de la chaussée. Elles vont irrémédiablement à leur ruine et menacent, à plus ou moins brève échéance, la sécurité des voitures et des passants. Mgr Jean-Michel di Falco Léandri décide leur réfection totale tout en les mettant au goût du jour avec les technologies actuelles. Il en confie la conception à Michel Fayet et René Tholozan, du service immobilier du diocèse, qui font appel à l’entreprise SAPB de la Bâtie-Neuve pour la préfabrication et à l’entreprise ATS du Champsaur pour la pose sur le chantier. Le groupe « Les Prêtres », qui a déjà financé la restauration de la chapelle du Précieux-Sang, propose d’en assurer la charge financière.
Pour honorer la mémoire des donateurs de 1926, les noms présents sur les anciennes stations sont reportés sur les nouvelles. Des spots à led sont installés pour illuminer la nuit les croix restaurées. Des QR codes sont intégrés pour permettre aux pèlerins d’effectuer le chemin de croix en suivant sur leurs tablettes ou smartphones les méditations de l’actuel évêque de Gap et d’Embrun, publiées aux Éditions du Laus. Le 1er mai 2014, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri et Mgr Luigi Ventura, nonce apostolique en France, président l’ouverture de l’année jubilaire à l’occasion du 350e anniversaire des premières apparitions à Benoîte Rencurel. Mgr Jean-Michel di Falco Léandri bénit le nouveau chemin de croix dans l’après-midi, à l’heure où le Christ expira sur la croix.

 www.chemindecroixdulaus.fr

a propos - unitag_qrcode_1397725042367

Couverture
Livre en vente aux Éditions du Laus, accompagné d’un CD gratuit.

L’Amour crucifié
Chemin de croix – Chemin de vie

Méditations de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri
Musique du père Alexandre Joly

Éditions du Laus
ISBN : 978-2-9528621-6-5
Prix : 10 €

Librairie Notre-Dame du Laus
05130 Saint-Étienne-le-Laus
Chèques à l’ordre de “Association Notre-Dame du Laus“.

Tél : 04 92 50 94 08
Email : magasin(at)notre-dame-du-laus.com