PAPE FRANÇOIS

AUDIENCE GÉNÉRALE

 

Place Saint-Pierre

Mercredi 25 juin 2014

Résumé en français de la catéchèse du pape François.

Frères et sœurs, nous ne sommes pas chrétiens à titre individuel, nous appartenons à l’Église, par laquelle nous entrons dans une alliance qui nous précède, une alliance entre Dieu et les hommes. Nous devons être reconnaissants envers tous ceux qui nous ont précédés et accueillis dans l’Église, car on ne devient pas chrétien par soi-même. Ils ont vécu la foi et nous l’ont transmise, et sans eux nous ne connaîtrions pas le Seigneur. Par ailleurs, rencontrer le Christ directement est impossible en dehors de la communion et de la médiation de l’Église. Nous ne pouvons grandir comme chrétien qu’avec et grâce à d’autres personnes, en compagnie desquelles nous cheminons, même si cela est parfois difficile en raison de leurs faiblesses et de leurs limites. C’est par eux que Jésus vient à notre rencontre et se fait reconnaître.

* * *

Je vous salue bien cordialement chers amis de langue française, en particulier les personnes engagées dans la société civile, accompagnées de Monseigneur Dominique Rey. Je vous souhaite un bon pèlerinage à Rome, et je vous invite à découvrir combien l’Église est une grande famille, dans laquelle, avec nos frères, nous rencontrons le Christ.

Que Dieu vous bénisse !


Cet article a 1 commentaire

  1. Raillard Sabine

    Pouvoir le dire à quelqu’un , oui, certes, pourquoi à vous, Mgr di Falco ?

    Je n’ai aucune preuve que Dieu m’aime. Je me pose la question de son existence par conséquent je suis dans le doute agnostique. Tout discours apologétique sur l’amour de Dieu envers nous les femmes me hérisse de la part des catholiques et de leur hiérarchie qui, depuis deux mille ans avec Paul, ont escamoté le problème de l’existence des femmes.
    En revanche, en tant que chercheur en sc du langage je suis obligatoirement chercheur en sciences des religions. Personne dans le monde des paléographes des textes de Qumrân ne doute de l’existence Jésus dont les textes (interpolés 100 fois) sont pris au pied de la lettre dans la pastorale catholique alors qu’il était un vrai juif, qui pratiquait le discours de l’analogie. Par conséquent, en matière d’exégèse évangélique , je lis les textes comme le font les juifs selon le mode talmudique.Je suis une femme, petit témoin de Vichy, nous y sommes à nouveau aujourd’hui en France, mais, de grâce, épargnez-nous Dieu, l’amour de Dieu, etc. parler d’amour, ce n’est pas cela ! Je refuse les droits d’auteur sur l’antisémitisme d’origine chrétienne, mes livres sont en accès gratuit sur Internet, sous mon nom, ne soyez pas choqué, ne faites pas comme les catholiques qui excluent les non-talas,
    Texte non signé, je suis Sabine Raillard,
    donc je signe en hébreu RS

Les commentaires sont fermés.