Patrimoine religieux vernaculaire du diocèse – Dans le Serrois
  • Post published:30 décembre 2013

Nous abordons aujourd’hui les pays du Buëch. Nous avons retenu aujourd’hui quatre localités du Serrois dont les oratoires rappellent pour l’un un miracle, pour un autre l’histoire légendaire d’un évêque des premiers temps de l’Église de Gap, ou des curiosités architecturales, etc.

 

LA PIARRE

Oratoire Notre-Dame de Lourdes

La commune de la Piarre ne compte qu’un seul oratoire, dédié à Notre-Dame de Lourdes, qui dit-on remplacerait un oratoire plus ancien disparu ou bien une croix, alors édifié pour implorer la protection divine dans un passage dangereux, un verrou rocheux dominant un précipice, sur un sentier qui se dirige vers le col de Carabès et la Drôme.

L’histoire transmise par les anciens, nous dit qu’en 1921 se produisit une grande sécheresse qui dévasta les cultures pendant au moins six mois.  Alors tous les habitants de la paroisse se rendirent en procession à l’oratoire en chantant des cantiques à Notre Dame, en la suppliant de bien vouloir donner la pluie. La demande fut immédiatement exaucée et des trombes d’eau se déversèrent sur les champs comme sur les fidèles en procession qui furent trempés. La pluie, dit-on, ne dépassa pas les limites de la paroisse.

05 La Piare La Piarre Notre Dame

L’oratoire, signalé en très mauvais état en 1985 suite à l’érosion qui ronge les fondations, a été complètement restauré récemment.
Il est situé à proximité de la D.27 reliant la vallée du Buëch à la Drôme par le col de Carabès, sur un monticule dominant la sortie nord du village.

 

L’ÉPINE

Oratoire Notre-Dame de Fontsainte

Cet oratoire communal en pierre de taille est en bon état, même si l’on peut regretter l’habillage en tôle. Il est très curieusement constitué, d’un gros massif en forme d’autel sur lequel repose une grande niche qui abrite une statue de la sainte Vierge. Une haute croix en fer surmonte la niche.
En dessous du massif de la base est un puits de 3 m de profondeur au fond duquel est un bassin carré, rond jadis, portant une inscription gravée aujourd’hui illisible, surmonté d’une croix. La source, la fontsainte, s’écoule dans ce bassin. La rumeur légendaire nous dit que cet oratoire daterait du XIIIe siècle, et aurait été construit à la demande d’un marin sauvé d’un naufrage.

L'Epine SourceSitué à 500 mètres, en bordure du chemin qui, depuis la D.994 de Serres à Rosans, conduit au village de l’Épine en passant par le cimetière.

 

SERRES

Oratoire Saint Arey

Cet oratoire a été construit en 1984 par M. Féris en galets du torrent du Buëch, maçonnés, avec une niche traversante qui abrite la statue du saint évêque. Une croix en pierre coiffe l’édifice.
Arey ou Erige ou Arige a été évêque de Gap de 579 à 614. Très vénéré par ses fidèles qui lui firent des funérailles solennelles à sa mort. Plusieurs légendes le glorifient, dont celle de l’ours :
En 605, en revenant de Rome dans un attelage tiré par des bœufs, lors du passage du col du Montgenèvre, un ours surgit et un bœuf effrayé s’enfuit. Alors Arey ordonna à l’ours de prendre la place du bœuf manquant sous le joug, et l’ours obéit et tira docilement l’attelage jusqu’à Gap, où libéré l’ours s’enfuit dans la forêt, d’où il ressortit le jour de l’enterrement de saint Arey.
Ce miracle de saint Arey est représenté sur une fresque de l’église Saint-Erige d’Auron (06) datée de 1451, par un peintre piémontais, ci-dessous représenté.

Serres St Arrey St Arige Auron - Copie

L’oratoire fut béni le 23 juin 1985 par Mgr Raymond Séguy, évêque de Gap, assisté de M. l’abbé Jean Espitallier, curé de Serres, en présence d’une nombreuse assistance.

Situé en bordure d’un chemin sur la rive gauche du Buëch, partant de la R.N. 75 au quartier de la gare, avant le pont, pour le rejoindre au nord à la traversée du Buëch lieu-dit Pont de Pierre.

Oratoire Notre-Dame

Élégant pilon en pierre de taille de 3,50 m de haut, comportant quatre niches indépendantes vides et fermées par des grilles. Sur le pilier ont peut lire gravées « A.V.M. 1849 ». Sur la face principale est scellé un bénitier en-dessous de la niche. Le toit est une pyramide de pierre terminée par une boule d’où s’élance une belle croix en fer forgé.

Cet oratoire appartient à M. et Mme Lesbros et est sans doute d’une autre provenance, car quand cette famille a acheté la propriété les pierres taillées constitutives de l’oratoire gisaient à terre. M. Lesbros a remonté cet oratoire en lui ajoutant un socle sur une base en béton. Il a aussi rajouté la boule et la croix qui n’existaient pas.

Serres ND 1 Serres ND 2

Situé dans le jardin de la propriété, à la sortie du village, à 200 mètres du cimetière, sur le chemin de Saumane-Bas menant à une antique chapelle.

 

SIGOTTIER

Oratoire Saint Laurent

Seul oratoire de la commune dont il est la propriété,  il était en ruines en 1984 et a été reconstruit l’année suivante. Les travaux furent réalisés par MM. De Gasperi, père et fils, entrepreneurs en maçonnerie à Aspres-sur-Buëch.
Bel édifice élevé en pierre jointoyées, à toit plat surmonté d’une croix de fer forgé. La niche, protégée par une grille, abrite une plaque de céramique représentant saint Laurent.
La bénédiction a été faite le 23 juin 1985 par Mgr Raymond Séguy, évêque de Gap, assisté de M. l’abbé Jean Espitallier, curé de Serres.

Sigottier St LaurentSitué sur une légère éminence, en bordure de la D.227 d’Aspremont à Sigottier, à quelques centaines de mètres de l’embranchement de la route de La Piarre.


Les différentes photos qui illustrent cet article sont de Jean Dieudé. 
Nous vous invitons à visiter la base de données : http://www.oratoires.com/ ainsi que le site associatif : http://www.les-oratoires.asso.fr  Vous pouvez contacter l’association directement par courriel à l’adresse : oratoires.asso@gmail.com