Patrimoine religieux vernaculaire du diocèse – Les oratoires de La Saulce

Le village de la Saulce, situé dans la vallée de la Durance, possède aujourd’hui trois oratoires en pierre de taille de belle facture. Un quatrième oratoire, situé au sud de la commune, a été détruit pour permettre la construction de l’autoroute A51 et a été remplacé par une statue de la Vierge à l’Enfant, appelée La Bonne Mère.

ORATOIRE NOTRE-DAME DE LA ROUTE

Bel édifice en pierre de taille, situé aujourd’hui au bord de la rue principale du village au trafic plutôt calme. Mais pour comprendre la raison de la dédicace à Notre-Dame de la Route, il faut se rappeler qu’avant que la déviation de contournement du village ne soit construite cette rue était en fait la RN 85, plus connue sous l’appellation de « Route Napoléon », axe routier majeur du département. La traversée de La Saulce par voitures et camions à longueur de journée n’allait pas sans danger, et appeler la protection de la Vierge n’était pas superflu. www.route-napoleon.com

L’oratoire est constitué d’un élégant fut de section carrée portant sur la face avant un bénitier saillant, et terminé par une corniche supportant un entablement sur lequel repose un bloc carré avec trois niches, le tout coiffé d’une pyramide tronquée d’où s’élève une belle croix en fer forgé. Il date sans doute du XIXe siècle.

La niche de face abrite une statue en pierre sculptée de la Vierge à l’Enfant, la niche de gauche était destinée à abriter une statue de saint Marcellin, et celle de droite une statue de saint Jean, ces deux niches non protégées sont vides.

La Saulce-Vierge à l'Enfant (1) La Saulce-Vierge à l'Enfant (4) La Saulce-Vierge à l'Enfant (7) - Copie

La statue actuelle a été placée en 1971, et l’oratoire a été béni par l’Abbé J.-B. Brochier, le 3 octobre 1971. Le 12 mai 1972 une grille en fer forgé a été scellée devant la niche centrale, protégeant bien la statue.
Cet oratoire joliment entouré d’un petit massif de fleurs, est situé côté sud de l’Avenue Napoléon, avant le N° 492.

ORATOIRE NOTRE-DAME

Autre bel édifice en pierre de taille de section carrée et constitué de quatre blocs scellés les uns au dessus des autres. D’abord un socle cubique, puis le fût avec une inscription gravée, ensuite le bloc monolithe dans lequel la niche a été creusée, coiffé d’un chapeau débordant, avec quatre faces pyramidales et surmonté d’une haute, rare et belle croix de fonte portant en son centre le visage du Christ.

Autrefois la grande niche en plein cintre était vide depuis très longtemps, puis une statue de la Vierge y fut placée en 1971, par M. l’abbé Brochier, curé de La Saulce, protégée par une porte grillagée. Mais au début de 2014, la porte grillagée et la statue ont été dérobées par des vandales.
Oratoire érigé en 1858 d’après l’inscription gravée au-dessous de la niche et occupant toute la surface. On lit “MISSION DE 1858 – DON DE C. BURLE RSE GLOIRE A MARIE”. Ce monument aurait été élevé par une religieuse, Catherine Burle, sur le domaine familial.

La Saulce Notre Dame (2) La Saulce Notre Dame (4) La Saulce Notre Dame (3) - Copie

Cet oratoire est au quartier dit lotissement Burle, près d’un ancien pont-canal et de l’ancienne voie romaine de La Saulce à Lardier, aujourd’hui sentier de randonnée et chemin de Saint Jacques de Compostelle.

ORATOIRE SAINT-MARCELLIN

Sans doute le plus bel oratoire de la commune, situé au nord et au dessus du village dans le quartier dit Saint-Marcellin, près de l’ancienne voie romaine de Sisteron à Gap. En cet endroit s’élevait jadis un prieuré dédié à saint Marcellin, dont il ne reste que quelques pierres éparses au sol, témoins muets de murs et de tombes. Aujourd’hui ce lieu est envahi par la forêt sauvage.

Le pilon est composé de cinq pierres taillées ou sculptées, à savoir d’abord une base cubique sur laquelle repose le fût composé de deux pierres de section carrée, la plus haute comportant sur la face principale un bénitier saillant au bord ébréché ; puis un bloc avec entablement saillant, contenant une niche sur chaque face ; et enfin un toit débordant en pierre sculpté se terminant en pyramide incurvée et coiffant le tout, lui-même surmonté d’une croix de fer récente. Les noms des saints sont gravés sur l’entablement en dessous de chaque niche.

La face principale dédiée à saint Marcellin contient dans la niche, au-dessus du bénitier, une statue du saint en pierre sculptée, protégée par une grille. En dessous sur le fût un texte est gravé, difficile à déchiffrer. La niche de droite est dédiée à saint Pierre, la niche de gauche à saint Paul, et la niche arrière à sainte Anne. Toutes ces niches abritent une petite statue de leur saint, protégées par des grillages épais.

La Saulce St Marcellin (5)La Saulce St Marcellin (7)

 

La Saulce St Marcellin (6) La Saulce St Marcellin (9) La Saulce St Marcellin (11)

Cet oratoire fut construit en 1829 sur la décision de M. Faure, Capitaine et Chevalier de l’Ordre Roya,l et Anne Bertrand-Saint-Denis, son épouse, en souvenir de l’ancien prieuré et en l’honneur de saint Marcellin qui, avec saint Dominus et saint Vincent, était venu d’Afrique pour évangéliser les Alpes françaises. Il construisit à Embrun une église qu’il fit consacrer par saint Eusèbe de Verceil qui lui conféra le sacre épiscopal. On raconte beaucoup de miracles opérés durant son vivant. Il fut surtout soucieux de combattre l’arianisme et dut souvent s’enfuir pour échapper aux fonctionnaires impériaux chargés de l’arrêter. En 364, Saulcium (La Saulce), village situé à proximité du prieuré, reçut la visite du premier évêque d’Embrun. Saint Marcellin mourut en 374 et est fêté le 20 avril ; il est invoqué pour protéger les vignes.

Statue de la Bonne Mère

Sur la D19A qui quitte l’Avenue Napoléon par le sud pour rejoindre la déviation de la RN 85 devenue RD 1085, existait un oratoire édifié lors d’une mission en 1868, à trois cent mètres du croisement. Il fut détruit dans les années 1970, pour permettre la construction de l’Autoroute A51. Maintenant que la RD19A passe en pont au-dessus de l’autoroute, une grande statue dite de La Bonne Mère fut édifiée en 1983, sensiblement au même endroit.

La Saulce, Statue VE (1) La Saulce, Statue VE (2) La Saulce, Statue VE (3)

La statue de la Bonne Mère, d’une hauteur de trois mètres et pesant 1560 kg, est l’oeuvre d’Yvonne Marie Gra, du Poët. Elle a été offerte par les paroissiens de La Saulce et de la région, et bénie le 4 septembre 1983, par Mgr Raymond Séguy, évêque de Gap, l’abbé J.-B. Brochier étant curé et le Docteur Marcel Lesbros, maire.


Les différentes photos qui illustrent cet article sont de Francis Libaud.
Nous vous invitons à visiter la base de données : http://www.oratoires.com/ ainsi que le site associatif : http://www.les-oratoires.asso.fr  Vous pouvez contacter l’association directement par courriel à l’adresse : oratoires.asso@gmail.com

Fermer le menu