You are currently viewing Pèlerinage à La Sainte Croix : lieu de pèlerinage depuis le XIIIème siècle.
Pèlerinage à La Sainte Croix

Le 2 octobre 2022, participez au pèlerinage historique à Sainte Croix : rendez-vous devant la table d’orientation de Lardier (montée vers le col de Foureyssasse), départ à 9h.

La colline Sainte Croix se situe dans la commune de Lardier et Valença, elle culmine à 1053 mètres. Au sommet, 2 croix en fer, l’une tournée vers La Saulce et l’autre, un peu plus haut, vers Lardier avec les ruines d’un ancien prieuré*. Une magnifique vue sur la vallée de La Durance s’offre à vous.

A partir du XIIIème siècle, Sainte Croix devient un lieu de pèlerinage.

Au début modeste puis sa réputation va  rapidement grandir profitant de la présence de deux reliques : un morceau de la Croix du Christ et un éclat de cuivre de la bassine qui avait été utilisée pour le lavement des pieds des apôtres par Jésus.

La renommée de Sainte Croix est attestée par les historiens Nicollet et Roman ; la présence de reliques jouant un rôle important pour la réputation d’un lieu religieux.

L’histoire du lieu :

Un prieuré est créé à Sainte Croix, il ne dépendait d’aucune paroisse environnante mais directement de l’évêque de Gap qui percevait les  revenus d’une  « vigne et terre en Jourlaran de 2 éminéés 7 civayers (environ 2800m²) et une autre vigne en Laubret », ainsi que les nombreux dons des pèlerins.

En 1599 l’évêque de Gap réunit le prieuré de Sainte Croix à la paroisse de Lardier  qui a droit à ses revenus à condition que le prieuré soit réparé. Ce qui ne fut pas fait. En 1685 le prieuré est réuni à la paroisse de La Saulce. En 1793 dans l’inventaire des commissaires de Lardie, le prieuré ne figure pas. On ne retrouve plus sa trace sur aucun document officiel.

Pourquoi venait-on à Sainte Croix ?

Au début, les processions avaient pour but de demander la protection des récoltes, essentiellement au printemps, le dimanche qui suit la fête de l’invention de la Sainte Croix (début mai, le jour où Hélène, mère de l’empereur Constantin a retrouvé la Croix du Christ à Jérusalem).

Le bulletin paroissial de Lardier relève un dimanche jusqu’à 17 processions des villages voisins, on note même des pèlerins venus de Carpentras. Puis devant le succès, le champ des bienfaits revendiqués s’est étendu. Sainte Croix était réputée pour soigner les problèmes de santé, en particulier de vue, même de guérir les aveugles.

Dans un ouvrage intitulé « Du vrai usage de la croix » écrit en 1560, Guillaume Farel décrit ce qu’il a vu lors d’un pèlerinage effectué à Sainte Croix  avec ses parents alors qu’il était enfant : « Le premier pèlerinage auquel je suis allé, a été à la Sainte Croix qui est en une montagne auprès de Tallard, le prêtre nous disait que quand aucun mauvais temps venait, toute la croix frémissait. Ce crucifix, comme le prêtre le disait, se mouvait tellement, qu’il semblait qu’il se dut détacher de la croix, comme voulant courir contre le diable. Et davantage il disait que ce crucifix jetait des étincelles de feu, affirmant que si cela ne se faisait, il ne demeurerait rien sur la terre, que tout ne fut gâté. »

Le texte raconte ensuite la « guérison » d’un enfant malade par le prêtre et la guérison d’un aveugle qui avait les yeux couverts de « mailles blanches » par « un homme coquin en ces lieux ».

Sainte Croix à notre époque :

Après la révolution française le site de Sainte Croix n’a plus connu de pèlerinage religieux. Il a continué a être fréquenté par des promeneurs et est resté vivant dans la mémoire du village.

De nouvelles croix en fer ont été mises en place : l’une tournée vers la Saulce et fabriquée par M. Pelloux, l’autre tournée vers Lardier et donnée par  M. Robert Théodore. Le 7 novembre 1986 : rénovation de la croix de La Saulce Le 14 mai 1987 : rénovation de la croix de Lardier. Les socles sont consolidés et les enfants noient dans le ciment des messages. Le matériel a été transporté par  les hélicoptères de L’ALAT (aviation légère de l’armée de terre).

En octobre 2019,  un pèlerinage a été organisé par la paroisse de Lardier. Une messe a été dite au sommet par le Père Tran suivie par le partage d’un apéritif convivial. Depuis chaque année cette tradition perdure.

Informations pratiques :

Rendez-vous le 2 Octobre 2022 devant la table d’orientation de Lardier (montée vers le col de Foureyssasse), départ à 9h. Comptez entre ¾h et 1h heure de marche.

Vous découvrirez ce lieu de paix  qui offre une magnifique vue sur la vallée de La Durance et accueille les amateurs de silence et de grands espaces. 

(*Attention ! Ces ruines sont dangereuses, elles menacent de s’écrouler).

Redécouvrez le pèlerinage de 2020 :

Diocèse de Gap et Embrun – Un pèlerinage et une messe pour la guérison du Père Pierre Fournier (diocesedegap.fr)

Laisser un commentaire