Pèlerinage-retraite 2012

Premières photos du “pèlerinage-retraite” des prêtres, diacres et séminaristes du diocèse à Rome. Ici ce lundi 16 avril, au séminaire français, en plein cœur de Rome, à vingt minutes à pied de la basilique Saint-Pierre.

Les prêtres, diacres et séminaristes rassemblés dans la salle dite des "exercices" au séminaire français.
De gauche à droite : le Père Ludovic Frère, recteur du sanctuaire Notre-Dame du Laus, Mgr Gérard Defois, évêque émérite de Lille, prédicateur de la retraite, S.E. le Cardinal Paul Poupard, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri.
Repas en commun au séminaire français.
Les diacres Henri Pascal et Pierre Ferraris avec leurs épouses dans le cortile du séminaire. Pierre Ferraris fête cette année ses trente ans d'ordination diaconale.

 

Concélébration dans la chapelle du séminaire français

Une messe pour les prêtres et diacres jubilaires sera célébrée à la fin du séjour à Rome dans la basilique Saint-Pierre. Ci-dessous la liste des jubilaires du diocèse :

Les prêtres et diacres jubilaires pour l’année 2012

Les prêtres

 

Date d’ordination

     

10 ans

Père Sébastien DUBOIS

09/05/2002

 

 

Père Ludovic FRÈRE

09/05/2002

     

20 ans

Père Sami EL HAYEK

04/08/1992

     

25 ans

Père Francis BRAEM

20/12/1987

 

 

M. le chanoine Bertrand GOURNAY

21/06/1987

 

 

Père Jean-Pierre ODDON

21/06/1987

     

30 ans

Père Nestor BEBISSEKEYE

03/07/1982

     

60 ans

M. le chanoine Maurice MARTINON

29/06/1952

     

65 ans

Père Pierre GLEIZE

01/06/1947

     

Les diacres

   
     

10 ans

Frère Jean-Marie DEZON

09/11/2002

     

20 ans

Frère Michel Martin HEUDES

09/11/1992

     

30 ans

M. Pierre FERRARIS

07/11/1982

 

Cet article a 2 commentaires

  1. Très chere Porretta,
    laissons la rivière aux pêcheurs…
    les hommes continuent perpétuent le travail du Christ, et nous celui de la Très Sainte Vierge Marie.
    Restons humble et cachées en Dieu
    en union de prière
    Claudia

  2. Monseigneur di Falco,
    Pensez-vous qu’un jour les femmes pourront accéder au service du Seigneur en devenant diacre si leur mari est d’accord ?
    Parce qu’en fait, bien des femmes déjà, donnent la communion, font le catéchisme, s’occupent activement au sein de leur église, SANS RECONNAISSANCE véritable, et sans engagement, seulement un contrat moral et religieux directement entre le Seigneur et elles, car elles ont la Foi. Comment ne pas comprendre que certaines de ces femmes finissent par se détourner de l’Eglise ! Et comment répondre à ceux qui accuse l’Eglise d’hypocrisie, car il faut le reconnaître, c’est fermer les yeux devant une réalité.
    Je comprendrais trés bien si mon message n’est pas publié, pour ne pas troubler un peu plus les esprits déjà égarés. Mais j’apprécierais beaucoup si quelqu’un pouvait répondre à cette question d ‘ordre spirituel qui me revient souvent.

    Merci beaucoup,
    Union en prières,
    Michèle de Montpellier

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu