Le père Pierre Fournier remet l’Ordre national du Mérite à Jean-Pierre Reybaud
De gauche à droite : Jean-Pierre Reybaud, Roger Didier, père Pierre Fournier, Pierre Bernard-Reymond, Bernard Jaussaud

Ce samedi 5 juillet, Jean-Pierre Reybaud, historien du patrimoine civil et religieux du Gapençais, a été fait chevalier de l’Ordre national du Mérite. Le père Pierre Fournier en rend compte :

De gauche à droite : Jean-Pierre Reybaud, Roger Didier, père Pierre Fournier, Pierre Bernard-Reymond, Bernard Jaussaud
Photo Alpes et Midi

 

Ce samedi 5 juillet, Jean-Pierre Reybaud, historien du patrimoine civil et religieux du Gapençais, a été fait chevalier de l’Ordre national du Mérite.

À l’Hôtel de Ville, Roger Didier, maire de Gap et conseiller général, a ouvert la cérémonie en félicitant l’heureux récipiendaire, agent des douanes, honoré de cette haute distinction au titre de vice-président d’une association de sauvegarde du patrimoine local.

Roger Didier a vivement remercié Jean-Piere Reybaud du fait que celui-ci fait don à la ville de Gap de l’ensemble de ses impressionnantes archives thématiques : pas moins de 149 boîtes-archives. Celles-ci portent sur l’ensemble du riche patrimoine du Gapençais, y compris la vie religieuse : la cathédrale Saint-Arnoux, les églises (Cordeliers, Saint-Roch, Notre-Dame d’Espérance…), les chapelles de la ville, les cimetières, les hameaux (Chauvet, La Tourronde, Saint-Jean, les Eyméyères, Treschâtel…), les oratoires anciens et récents (Saint-Jacques, Saint-Mens…), les croix de missions ou encore les statues.

Ces archives contiennent aussi une abondante documentation sur les anciens séminaires et congrégations religieuses de Gap (Sœurs de Saint-Joseph, de La Providence, du Saint-Cœur…) et leurs écoles respectives, sur les couvents (des dominicains, franciscains, capucins…), sans oublier les documents sur les signes qui émaillent la ville en termes de sculptures à motifs religieux.

C’est dire l’inestimable trésor documentaire que Jean-Pierre Reybaud confie à la ville pour le service des personnels de la mairie et pour l’ensemble des habitants. Pour éviter de démembrer cet ensemble de dossiers, pour en sauvegarder l’unité, la partie religieuse reste donc groupée avec la partie des documents sur les thèmes civils. La totalité sera accessible à tous en mairie. Comme pour l’œuvre sur le patrimoine civil, les trésors donnés par Jean-Pierre Reybaud sur le patrimoine religieux gapençais, très diversifié, n’a pas fini de faire, ainsi, la joie des chercheurs sur ces richesses historiques, artistiques et spirituelles. Nous nous en réjouissons.

Monsieur le Maire, Roger Didier, était entouré de plusieurs de ses adjoints, notamment de Martine Bouchardy, chargée de la culture, de Jean-Pierre Martin, chargé de la vie des quartiers, de plusieurs conseillers municipaux dont Raymonde Eynaud, chargée du patrimoine, Jean-Claude Eyraud, mais aussi de Pierre Bernard-Reymond, sénateur, de Bernard Jaussaud, conseiller municipal et vice-président du Conseil régional, de Michel Sélariès, président de l’Association haut-alpine de l’Ordre national du Mérite, et d’autres Compagnons de l’Ordre, du représentant des autorités militaires, de Louis Jacquignon, président émérite de la Société d’Études des Hautes-Alpes, des responsables de diverses associations : Chorale des Cordeliers, Amis de l’Orgue, Office Municipal de la culture, Harmonie municipale, Pays gavot, Études occitanes… et de Nadine Reybaud, épouse du récipiendaire et de sa famille. Jean-Yves Dusserre, président du Conseil général, était représenté par son assistante, Élodie Brutinel Lardier.

Du fait de notre fidèle amitié remontant aux années où nous étions ensemble servants d’autel à la cathédrale et élèves à l’école de Verdun (actuel Collège Gap-Centre), Jean-Pierre Reybaud m’a demandé de le parrainer en cette cérémonie et de lui remettre les insignes, comme je les avais moi-même reçues en 2008 des mains de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri. Il me revenait alors de présenter l’œuvre accomplie par le récipiendaire : “Jean-Pierre, tu es un passionné de ta ville natale de Gap. Enfant de Gap, tu en es venu à être une figure emblématique et populaire de la ville au milieu des habitants tellement tu sais te mêler quotidiennement à eux au fil des rencontres, des fêtes et des occasions de rassemblements et de convivialité. Ton œuvre est triple : une œuvre de recherche patiente aux Archives départementales et diocésaines, une œuvre orale de transmission du fruit de tes recherches lors de tes enseignements à l’Université du temps libre (UTL de Gap) et de tes émissions à la radio (RCF et autres radios), et ton œuvre écrite en de nombreux articles, et tes deux livres Gap ma ville 1953-1965 et Gap en soi, ce livre-album avec des nombreuses photos d’églises, chapelles, croix et oratoires. On peut se questionner : être passionné de sa ville…. mais qu’est-ce qu’une ville ?… c’est sans doute un espace minimum qui peut offrir un maximum de bien aux habitants : biens matériels et économiques, biens sociaux et culturels, et spirituels.  Dans la Bible on voit émerger progressivement la figure de la ville, et il en est une, dans le Livre de Jonas qui est qualifiée d’extraordinairement grande, car il fallait trois jours pour la traverser.… Certaines traductions indiquent même : Ninive, divinement grande… Et remarquons que dès qu’on t’écoute, dès qu’on lit tes ouvrages, il y a tellement d’éléments intéressants auxquels il faut faire attention pour les contempler, tant des maisons décorées, de portes ouvragées, d’enseignes, de fresques, tant de parties sculptées, que maintenant, grâce à toi, la ville de Gap nous est devenue ‘divinement grande’ pour la traverser !”

Le moment était alors venu de prononcer les paroles officielles : “Au nom du Président de la République, nous vous faisons chevalier de l’Ordre national du Mérite.” Après la remise de l’insigne et l’accolade, le temps des félicitations s’est poursuivi avec tous par le verre de l’amitié.

Père Pierre Fournier
Prêtre du diocèse de Gap et d’Embrun
                                                                                      
Fermer le menu