La place du chant grégorien aujourd’hui

Frédéric Rantières, docteur en histoire des religions et en anthropologie religieuse, donnera une conférence intitulée « La place du chant grégorien aujourd’hui : une voie d’équilibre entre tradition et expression est-elle possible ? » le jeudi 26 septembre 2019 à 20 h au Centre diocésain pape François de Gap. Cette intervention est la première du cycle des conférences Saint-Arnoux de la paroisse de Gap pour l’année pastorale.

Le chant grégorien suscite bien des interrogations dans le contexte contemporain, qu’il soit ecclésial ou laïque. Un nouvel équilibre ou un alliage sont-ils possibles entre une tradition plus que millénaire et des formes d’expression qui puissent toucher et convaincre une conscience de notre temps ? Le chant grégorien est-il seulement l’œuvre d’un passé ou a-t-il une place aujourd’hui ?

Au travers d’exemples pris dans le répertoire, Frédéric Rantières vous propose de répondre à cette interrogation en vous faisant découvrir la relation souple et organique entre le chant grégorien et la parole sacrée, le Verbe divin qui se révèle à l’humain. Les signes des premières notations musicales viennent éclairer cette relation où l’âme tente de faire corps avec le texte, le rythme du latin insufflant au flux de la voix l’Esprit de son chant.

Frédéric Rantières est directeur artistique du Chœur grégorien des Hautes-Alpes. Il est docteur en histoire des religions et en anthropologie religieuse (2014). Il participe à des émissions radiophoniques, notamment avec Mickaël Devaux sur RCF. Il a créé l’ensemble vocal Vox in Rama. Il participe également à des émissions sur RCF Alpes-Provence.

En pratique :

Jeudi 26 septembre 2019, à 20 h, hémicycle du Centre diocésain pape François à Gap : Frédéric Rantières « La place du chant grégorien aujourd’hui : une voie d’équilibre entre tradition et expression est-elle possible ? ».

Les prochaines conférences Saint-Arnoux au Centre diocésain pape François à Gap :

17 octobre 2019 : Père André Chiaverini, saint Césaire d’Arles.

21 novembre 2019 : Anne-Geneviève Montagne, Anuncio, « quelle Bonne Nouvelle annonçons-nous ? »

19 décembre 2019 : père Landry Védrenne, sur le Saint-Siège et la Chine.

9 Janvier 2020 : père Bernard Bourdin, le bien commun.

6 février 2020 : abbé Stéphane Morin sur les reliques, la dévotion et l’histoire de l’Église.

5 mars 2020 : sœur Antonella Fraccaro, le bienheureux Charles de Foucauld.

23 avril 2020, Vincent Petit, histoire de la liturgie.

4 Juin 2020 : Bruno Perrinet, Maria Valtorta.

Fermer le menu