Premières confirmations de Mgr Xavier Malle en la cathédrale de Gap

Mgr Xavier Malle à sa cathèdre

Samedi 25 novembre 2017, en la cathédrale de Gap, Mgr Xavier Malle a conféré le sacrement de confirmation à des jeunes et à des adultes venus de tout le diocèse. Il était assisté de Mgr André Fort et de Mgr André Léonard.

Ci-dessous son homélie et un album de photos. Possibilité de télécharger, en haute définition, tout l’album ou photo par photo.

Accès à l’album

Homélie

Mgr Xavier Malle au cours de son homélie

Heureux ! Cet adjectif revient comme un refrain dans ce récit des béatitudes dans l’évangile selon saint Matthieu.

Ce bonheur est pour les doux, les miséricordieux, pour ceux qui ont faim et soif de justice, pour les cœurs purs, pour les artisans de paix. Mais ce bonheur est aussi promis à ceux qui pleurent, à ceux qui sont persécutés pour la justice, à ceux qui sont insultés ; à ceux dont on dit faussement toute sorte de mal à cause de Jésus.

Voyez donc, cette promesse de bonheur ne dépend pas de l’état d’esprit actuel, que je sois bien dans mes baskets ou pas. Cette promesse de bonheur, c’est d’abord une promesse du bonheur éternel. Oui, un jour toute larme cessera, et, comme dit la béatitude, « heureux les cœurs purs : ils verront Dieu ! » Voir Dieu, c’est notre bonheur futur.

Une partie des confirmands

Mais ce bonheur des béatitudes est aussi une promesse pour le présent. Comment est-ce que je peux être heureux maintenant ? Comment est-ce que je peux être heureux, alors que je suis triste ? Alors que je viens de perdre un être cher, que je vis une grande souffrance ?

Savoir, expérimenter parfois même, que Dieu est là, que Jésus est Dieu incarné, Dieu au milieu de nous. Qu’alors je ne suis jamais seul.

Je vais plus loin encore : ces béatitudes sont comme un portrait de Jésus. Peut-être avez-vous vu ces œuvres d’art où, en écrivant des mots ou des phrases, en éloignant la page, on voit un visage. Si j’écris ces béatitudes, même si je ne suis pas un artiste, je peins le visage de Jésus : doux, qui pleure sur Jérusalem, qui a faim et soif de la justice, qui est miséricordieux, qui a un cœur pur, qui est artisan de paix, qui est persécuté pour la justice, qui est insulté. Voici le portrait de Jésus. Alors, comprenez que plus je suis avec Jésus, plus je lui ressemble. Et qu’alors je suis heureux, quelles que soient les circonstances.

Mgr Xavier Malle confirmant une adulte

Quelques personnes m’ont demandé si j’étais heureux comme évêque dans les Hautes-Alpes. Je commence par répondre « oui, je m’y fais, le paysage est fantastique ». Mais quand je reçois quelques nouvelles de L’Île-Bouchard, mon cœur se serre un peu. Alors cela m’oblige à descendre en profondeur : oui, je suis heureux parmi vous, car je suis ici avec Jésus, pour répondre à l’appel de Dieu, transmis par le pape. Cela ne veut pas dire que c’est facile tous les jours. Je suis heureux, car je suis déjà plongé dans la Sainte Trinité, ce qui sera ma joie éternelle : je suis uni au Père, j’essaie d’imiter Jésus, et d’être docile à l’Esprit Saint. Retenez cela, un chrétien c’est quelqu’un qui essaie d’être uni à Dieu, d’imiter Jésus et d’écouter l’Esprit Saint.

Mgr André Léonard confirmant un jeune

Cet Esprit Saint, vous allez le recevoir en plénitude en ce jour. Vous l’avez déjà reçu lors des différents sacrements, et par exemple à chacune des communions que vous avez pu faire lors des messes. Aujourd’hui, cela va être le don total, comme les apôtres l’ont reçu à la Pentecôte.

Saint Jean-Paul II a été jusqu’à dire : « Votre confirmation d’aujourd’hui est votre Pentecôte pour la vie. » Après, il vous appartiendra d’en vivre. Votre acte de liberté a été de demander cette confirmation ; eh bien cet acte de liberté en appelle bien d’autres. Vous serez vraiment libres si vous vivez avec Jésus, pour obéir à Dieu, en écoutant les intuitions, les motions intérieures, que l’Esprit Saint peut souffler à votre âme. Rappelez-vous de cela le jour où c’est trop dur : comme chrétiens, vous n’êtes jamais seuls. « Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux ! »

Mgr André Fort confirmant une jeune

Ce bonheur d’être avec Dieu, il va croître au fur et à mesure que vous allez le partager autour de vous. C’est le témoignage du prophète Isaïe : « L’esprit du Seigneur Dieu est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. 
Il m’a envoyé annoncer la bonne nouvelle aux humbles, guérir ceux qui ont le cœur brisé, proclamer aux captifs leur délivrance, aux prisonniers leur libération.»

Oui, chers jeunes, si aujourd’hui vous avez reçu ce don plénier de l’Esprit Saint, si vous avez été consacré par l’Onction, ce n’est pas seulement pour vous, mais pour tous ceux que vous aimez, et même pour tous ceux que vous n’arrivez pas à aimer. Le pape François aux dernières JMJ à Cracovie en 2016 a dit aux jeunes : certains croient « que pour être heureux, nous avons besoin d’un bon canapé. Un canapé qui nous aide à nous sentir à l’aise, tranquilles, bien en sécurité. Un canapé – comme il y en a maintenant, modernes, avec des massages y compris pour dormir – qui nous garantisse des heures de tranquillité pour nous transférer dans le monde des jeux vidéo et passer des heures devant l’ordinateur. Un canapé contre toute espèce de douleur et de crainte. Un canapé qui nous maintiendra enfermés à la maison, sans nous fatiguer ni sans nous préoccuper. » Mais « Nous ne sommes pas venus au monde pour “végéter’’ », a ajouté le pape François, mais « pour laisser une empreinte ». « Le temps qu’aujourd’hui nous vivons n’a pas besoin de jeunes-canapés, mais de jeunes avec des chaussures, mieux encore, chaussant des crampons. » Fin de citation.

Photo à la sortie de la célébration

Aujourd’hui, le don de l’Esprit Saint vous donnera la force de sortir de vos canapés, et de sortir annoncer à vos amis que Dieu les aimes. Vous avez tout reçu pour cela. À vous de vous lever, à vous de sortir de vos canapés.

« Dieu très bon, Père de Jésus, le Christ, notre Seigneur, regarde ces baptisés sur qui nous allons imposer les mains. Par le baptême, tu les as libérés du péché, tu les as fait renaître de l’eau et de l’Esprit. Comme tu l’as promis, répands maintenant sur eux, ton Esprit Saint. Donne-leur en plénitude l’Esprit qui reposait sur ton Fils Jésus : Remplis-les de l’Esprit d’adoration. » Amen.

Mgr Xavier Malle
Évêque de Gap (+ Embrun)

7 commentaires

  1. Quelle aigreur cléricale ou pseudo-cléricale.
    Avez-vous remarqué la grande chape à la romaine de M. Malle?
    J’aurai grand soin de rapporter à M. Dubois votre commentaire. Il appréciera.

  2. Ce commentaire se veut désagréable. Ses appréciations ignorent tout à fait la place et le rôle d’un chapitre cathédral qu’un habit de choeur spécial exprime. Et avez-vous remarqué la grande chape à la romaine de M. Malle? Apparemment, il a accordé, lui, une certaine importance à cet habit liturgique.

    1. Était un compliment le fait de vous considérer comme fin connaisseur de l’habit ecclésiastique et du vêtement liturgique pour remarquer l’absence de croix du chapitre chez un chanoine. Mais on peut tout à fait connaître le rôle et la place d’un chapitre cathédral sans pour autant s’arrêter à un tel détail dans le cadre d’une confirmation, où là le plus important est vraiment le sacrement donné et reçu.

  3. C’est une question. Quelle est la qualité de l’ecclésiastique en soutane, rochet et camail visible sur plusieurs de ces photographies ? Un chanoine de Saint-Arnoux ? Probablement pas puisqu’il porterait une croix canoniale. Je donne ma langue au chat et j’aimerais savoir.

      1. Je vous remercie de l’information; mais pourquoi donc M. Dubois ne portait-il pas la croix canoniale que je croyais que le Chapitre de Gap avait reçue jadis ?
        Je vois lui écrire directement.

      2. Oui, le mieux c’est que vous vous adressiez à lui directement. Ceci dit, quand on vit une confirmation, on est tellement porté par la beauté de ce sacrement qu’on accorde peu d’importance à cela. Et puis encore faut-il être grand connaisseur de l’habit ecclésiastique et du vêtement liturgique pour le remarquer.

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *