Quand Joseph se réveilla… – Lundi 19 mars

Quand Joseph se réveilla…
(Mt 1, 24)

Il y eut un soir, il y eut un matin, ce fut un jour nouveau ! Jour où Joseph accepta d’être père selon le dessein de Dieu. Pendant le songe de la nuit, l’apparition de l’ange avait été lumière dans son obscurité. La crainte crépusculaire du déshonneur avait fait place à la confiance de l’aurore du salut. Joseph avait compris. Espérant contre toute espérance, il a cru (Rm 4, 18).

Pourtant, ce matin-là, au réveil, point d’exubérance. Joseph demeurait dans la discrétion et la droiture du juste. Ce n’est pas qu’il fût austère, mais la lumière qui l’illuminait ne faisait pas de bruit.

Auprès de celle qui est bénie entre toutes les femmes, avec joie et simplicité, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit (Mt 1, 24). Il agit selon la volonté de Dieu. Nous avons entendu hier : Celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient reconnues comme des œuvres de Dieu (Jn 3, 21).

Et nous, comment nous sommes-nous réveillés ce matin ? N’oublions pas que la lumière de la parole de Dieu prépare en nous l’aube du matin de Pâques.

Père Patrick Gorce

______________________

Méditation extraite du hors-série n° 27, Le compagnon de Carême, publié pour le Carême 2012 par la revue Magnificat.

Avec l’aimable autorisation de la revue Magnificat

  • Pour acquérir Le compagnon de Carême, cliquer ici : Le compagnon de Carême
    Vous y trouverez la Parole de Dieu du jour, des commentaires d’auteurs, des articles sur la liturgie, la liturgie des heures du dimanche.
  • Pour s’abonner à la revue Magnificat, cliquer ici : Magnificat
    Tous les jours, la revue mensuelle Magnificat propose les textes officiels de la messe, deux temps de prière (le matin et le soir) puisés dans le trésor de la liturgie des Heures, des textes de méditation extraits des Pères de l’Église, des écrits spirituels contemporains qui prolongent la prière et invitent à vivre la foi, des extraits du martyrologe romain (multiples visages de sainteté qui reflètent l’unique lumière qui nous éclaire), et chaque mois une œuvre d’art sacré commentée par un spécialiste.
Fermer le menu