Quand tu crieras, le Seigneur se penchera vers toi – Samedi 3 décembre

Quand tu crieras, le Seigneur se penchera vers toi – Samedi 3 décembre

Isaïe 30, 19-20b
Peuple de Sion, toi qui habites Jérusalem, jamais plus tu ne pleureras. Quand tu crieras, le Seigneur se penchera vers toi. Dès qu’il t’aura entendu, il te répondra. Celui qui t’instruit ne se dérobera plus et tes yeux le verront.

Q ui est comme notre Dieu, attentif à nos misères, vigilant et prompt à nous secourir ? Il entend nos cris, il voit nos larmes, il connaît nos épreuves. Qui est comme notre Dieu, lui qui nous donne le pain et l’eau dont nous avons besoin pour refaire nos forces chaque jour ? Qui est comme notre Dieu, lui qui donne bien davantage en se donnant lui-même ? Il nous instruit, c’est-à-dire qu’il se dévoile, qu’il se révèle à nous pour que nous puissions répondre à son appel et entrer en relation avec lui. Si excellents et nécessaires que soient les biens de la création, Dieu est notre bien suprême, puisque nous venons de lui, puisqu’il a mis en nous son image et sa ressemblance. Nos yeux le verront, non pas seulement un jour dans les cieux, mais dès maintenant sur cette terre. Nos yeux le verront, quand il aura rendu notre cœur capable de reconnaître dans chacun de nos frères – et surtout les plus délaissés – le Christ, son Fils bien-aimé, image du Dieu invisible (Col 1, 15). Choisissons d’aimer, nos yeux le verront, et ce sera un témoignage aux yeux de nos frères.

Christelle Javary

Extrait du hors-série n° 26, Le compagnon de l’Avent, publié pour l’Avent 2011 par la revue Magnificat.

Avec l’aimable autorisation de la revue Magnificat

Webmaster

Cet article a été rédigé par le service communication du diocèse de Gap.
Fermer le menu