Que sont devenus nos rêves ? – La chronique de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri sur KTO

Depuis le 30 septembre 2010, KTO diffuse une émission nommée À la Source à laquelle participe Mgr Jean-Michel di Falco Léandri.

À la Source est un magazine diffusé chaque jeudi à 19h40 et présenté par David Milliat, qui décrypte l’actualité de l’Église. Au programme : reportages, revue de presse, explications d’experts, analyses des directeurs de rédaction de la presse chrétienne, etc. S’y trouve aussi une courte chronique de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri qui commente l’actualité tous les quinze jours en alternance avec le Père Jean-Robert Armogathe.

Dans sa chronique du 23 février 2012, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri nous parle de sa vision de l’avenir et comment elle a évolué dans le temps, il constate aussi que les rêves et les mises en gardes d’autrefois sont toujours d’actualité.

Chronique diffusée le 23 février 2012

À bientôt sur KTO et sur le blog du diocèse de Gap et d’Embrun pour la prochaine chronique de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri !

Cet article a 6 commentaires

  1. nos rêves ? Bien cachés, oubliés sous des tonnes de discours (si semblables les uns aux autres depuis si longtemps), sous des montagnes d’indifférence, dans les déserts de l’égoïsme … Que sais-je… Et puis parfois , trop rarement, se fait entendre une voix et l’espérance montre le bout de son nez nous obligeant, (enfin à quelques-uns d’entre nous), à tendre la main à l’autre, le différent, le rejeté, le désespéré, et cela Monseigneur, vous le faites si bien: Faire entendre votre voix et tendre la main en même temps.

  2. Merci, Monseigneur, pour vos paroles qui nous incitent à la réflexion.
    Oui, que sont devenus nos rêves ?
    Que sont devenus les fondements de notre société : Liberté, Egalité, Fraternité ?
    Lorsque nous serons fatigués de voir ce que nous avons fait du monde que Dieu nous a confié, un monde de violence, de guerres, de crimes, de corruption, d’oppression, d’injustice, d’intolérance, de haine, d’égoïsme, de souffrance, de misère…
    Lorsque nous serons fatigués de sacrifier nos vies à de faux dieux : domination, pouvoir, argent, apparence, sexe…
    Lorsque nous serons fatigués de souffrir et de faire souffrir inutilement…
    le plus souvent par ignorance de notre véritable nature, de la Vérité,
    alors peut-être accueillerons-nous dans nos vies le “seul vrai Dieu, tout puissant, éternel”, le Dieu d’amour et de tendresse, le Seigneur de toute Vie,
    alors peut-être que tous ensemble nous commencerons enfin à construire un monde nouveau de paix, de justice, de liberté, d’abondance, de joie, de fraternité et d’amour.
    Mais n’attendons pas ce jour, dès maintenant retroussons nos manches, car la souffrance du monde est bien actuelle, elle se vit à chaque instant comme nous le voyons autour de nous. Alors, chacun là où nous sommes avec les moyens qui sont les nôtres, oeuvrons ensemble sous la guidance divine à l’avènement de ce monde meilleur auquel nous aspirons tous, aimons-nous les uns les autres, prions Dieu et semons sa parole d’Amour et de Vérité,
    afin que nos rêves pour ce deuxième millénaire puissent devenir réalité…
    “Ceux qui prient font plus pour le monde que ceux qui combattent, et si tout le monde va de mal en pis, c’est qu’il y a plus de batailles que de prières !” (Juan Donoso Cortès)

    1. Petite erreur dans mon commentaire : il s’agit évidemment du troisième millénaire (et non du deuxième)

  3. Merci Monseigneur DI FALCO pour ces belles paroles. J’espère que pour les élections, le coeur
    l’emportera sur l’argent mais ce n’est pas gagné malheureusement ! iIl faudrait que beaucoup de personnes entendent votre message.
    Sincères salutations Monseigneur.

  4. Je partage pleinement l’avis de Mrg DI FALCO notamment pour ce qui concerne la “comédie” jouée tous les jours par les candidats à la présidentielle, alors que de pauvres gens ne savent pas comment faire vivre leur famille.

  5. Merci Monseigneur pour vos paroles.Comment vivre dignement avec le SMIC.Bien des gens vivent avec des salaires indécents.Tandis que d’autres dilapident leur argent en ignorant que la misère existe.
    Si tout le monde pouvait vous écouter,pensez vous que l’on arriverait à vivre dans la dignité?

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu