You are currently viewing Récollection Paroissiale samedi 19 novembre au Centre Diocésain Pape François –                               « Adorer en Esprit et en Vérité »
Adoration perpétuelle aux Cordeliers à Gap

Journée ouverte à tous dont l’énergie sera dédiée notamment à recueillir des inscriptions pour la chaine d’adoration perpétuelle. Cette journée sera menée par Don Dominique, Curé de la paroisse de Saint-Arnoux du Gapençais, et les Missionnaires de la Sainte Eucharistie (découvrez leur site ci-dessous). La journée alternera enseignements, échanges, repas partagé et chants d’adoration.

Pour le diocèse de Gap-Embrun, l’adoration perpétuelle se tient à l’église des Cordeliers (adoration diurne) et à la Chapelle de la maison paroissiale (adoration nocturne). Un planning existe afin d’assurer une véritable chaine de prière.

Voici le programme de la journée :

10h : Accueil avec un café ou un thé
10h30 : Enseignement à l’hémicycle
11h45 : Temps d’Adoration Eucharistique et confession à l’église des Cordeliers
12h45 : Repas partagé – Temps d’échange
14h : Enseignement à l’hémicycle
Envoi vers 15h

Une garde et animation pour les enfants sont prévus – réservation souhaitée avant le jeudi 17 au soir
au 06 87 20 76 76 – Merci !


Fête du Christ Roi de l’Univers, les Missionnaires de la Sainte Eucharistie seront aussi présents
aux messes le samedi soir et le dimanche 20 à Gap.

Missionnaires de la Très Sainte Eucharistie – Adoration eucharistique perpétuelle (missionnaires-eucharistie.fr)

Missionnaires de la Très Sainte Eucharistie – 7 raisons sur l’importance d’1 heure d’adoration par semaine :

  1. Raison biblique : Après avoir donné son corps et son sang à manger et à boire au cénacle, Jésus invite ses disciples au jardin des Oliviers pour prier avec lui : « Ne pouvez-vous pas veiller une heure avec Moi ? » (Mc 14,27)
  2. Raison théologique : L’adoration eucharistique « prolonge et intensifie » ce qui est célébré à la sainte
    Messe. La célébration eucharistique doit aller de pair avec notre amour personnel pour le Christ dans
    l’adoration. Adorer le Saint-Sacrement une heure chaque semaine crée un lien direct avec la messe
    hebdomadaire. La messe et l’heure d’adoration permettent d’acquérir une véritable spiritualité eucharistique, source de grâces pour la semaine.
  3. Raison psychologique : Certains déclarent préférer prier chez eux. L’expérience montre qu’il est plus
    difficile de prier chez soi à cause du bruit, des distractions ou des dérangements divers que dans une chapelle dédiée uniquement à la prière. L’Eucharistie est le moyen sublime que Dieu donne dans la surabondance de son amour pour que l’homme s’unisse à lui. L’Église encourage aujourd’hui vivement la pratique de l’adoration eucharistique. Il serait dommage de la négliger ! Vouloir rencontrer Dieu en nous dans un cœur à cœur sans passer par le face à face de l’adoration nécessite beaucoup de purifications intérieures et une solide formation, sans quoi l’oraison risque de nous ramener à nous-mêmes et non à Dieu présent en nous. Le face à face de l’adoration aide à se décentrer de soi, pour se centrer sur le Christ. Contempler l’Hostie nous conduit au cœur
    à cœur avec Jésus.
  4. Raison pratique : Il est plus facile de libérer une heure par semaine qu’une heure par mois dans notre
    emploi du temps établi sur une base hebdomadaire.
  5. Raison de fidélité : Quelle que soit la discipline que nous exerçons (physique, intellectuelle ou spirituelle), la régularité s’avère fondamentale. Sans ascèse, il ne peut y avoir de progrès. Aucun progrès spirituel n’est possible sans régularité ni fidélité dans la vertu de la prière. Sans cela, la prière risque d’être sentimentale : « je prie quand j’en ai envie, ou plutôt s’il me reste du temps après toutes mes activités quotidiennes… » Et Jésus passe après tout le reste ! Souvenons-nous de la parole de Jésus à Marthe : « Marthe, Marthe, tu te préoccupes de beaucoup de choses, pourtant une seule est nécessaire, Marie a choisi la meilleure part et elle ne lui sera pas enlevée » (Lc 10, 41). Marie était assise aux pieds de Jésus. Elle laisse tout pendant un moment pour être toute à Jésus. L’adoration est une école de ferveur dans la prière.
  6. Raison spirituelle : Certains refusent de choisir une heure fixe, mais souhaitent venir ‘librement’, selon
    leur bon vouloir. Désir trompeur et fidélité hasardeuse ! L’amour pousse à l’engagement. La liberté s’exerce pleinement lorsqu’elle engage à la fidélité dans l’amour. Pour dépasser une adoration affective (on adore quand on le sent… on va prier ‘son Jésus’) et passer à une adoration ‘en esprit et en vérité’, une adoration en Église et pour l’Église, il faut s’engager !!! « Les véritables adorateurs adoreront le Père en ‘esprit et en vérité’ » (Jn 4, 23). L’adoration devient alors un service pour l’humanité. Nous veillons au nom de l’Église, pour ceux qui en ont le plus besoin… L’expérience montre que l’engagement à une heure fixe permet de persévérer dans
    les périodes d’aridité et de sécheresse spirituelles…
  7. Raison ecclésiale : Donner fidèlement une heure par semaine à Jésus dans la chapelle d’adoration nous aide à nous fidéliser dans la prière. Nous devenons gardien du Saint-Sacrement. Dans le livre de l’Exode (Ex 17, 8-13), lorsque Moïse, soutenu par Aaron et Hur, élevait les mains vers Dieu, le Seigneur donnait la victoire à son peuple. De la même manière, lorsque les paroissiens élèvent à l’unisson leur cœur et leur vie vers Jésus dans l’adoration, Dieu déverse son amour et sa miséricorde sur son Église et chasse toutes ténèbres. Par l’adoration perpétuelle, à chaque heure du jour et de la nuit, nous prenons le relais de quelqu’un et nous laissons notre place à quelqu’un d’autre. Chacun est un maillon indispensable pour que la chaîne de prière soit continue et que soit rendu à Jésus ‘amour pour amour’. L’adoration n’est pas une forme de piété personnelle, mais une prière communautaire qui « élargit le cœur aux dimensions du monde » (Jean-Paul II).