Rencontre de François d’Assise et du Sultan: 800 ans plus tard…

OUVERTURE DU 8° CENTENAIRE
DE LA RENCONTRE DE FRANCOIS D’ASSISE ET DU SULTAN

jeudi 14 mars, 20h,
à Gap, à l’église des Cordeliers,

ouverture haut-alpine, officielle et interreligieuse, du 8° centenaire
de la rencontre prophétique, en 1219, de saint François d’Assise et du sultan d’Egypte El Malik el Kamil à Damiette, port situé dans le delta du Nil.

Cette soirée est réalisée en collaboration entre l’Evêque de Gap, Mgr Xavier Malle, le collectif interreligieux “Gap-Espérance”, le Service diocésain du Dialogue interreligieux, et divers acteurs du dialogue interreligieux, comme l’association israélite, les associations musulmanes, les diverses communautés chrétiennes,…
De façon emblématique, cette soirée a lieu en l’église des Cordeliers, historiquement fondée par les religieux franciscains qui, du vivant même de st François d’Assise, arrivèrent à Briançon, à Embrun, et à Gap. L’église des Cordeliers est significative par de grandes statues, celle de saint François, et celles de ses célèbres disciples, le bibliste saint Antoine de Padoue, et le théologien saint Bonaventure. La soirée interreligieuse sera soutenue par les chants, l’orgue, et l’expression de l’évêque, et de diverses groupes. Elle évoquera, bien sûr, la rencontre historique du religieux chrétien et du sultan qui reste dans les mémoires. En pleine période de croisades, en effet, François d’Assise fait la démarche si courageuse d’aller rencontrer le sultan Malik el Khamil, prestigieux vice-roi d’Egypte et neveu de Saladin, pour un dialogue. Un climat de sympathie naît entre eux en se référant au Dieu unique, qui ne peut qu’être un Dieu de paix pour l’humanité entière.
Ce 8° centenaire est ainsi prophétique au coeur de l’actualité du monde d’aujourd’hui pour bâtir la fraternité. Il offre le modèle d’une rencontre imprégnée de “courtoisie” selon le terme diffusé par la tradition franciscaine et présent dans le Coran (26,49).

Fermer le menu