Rencontre à Saint-Bonnet sur l’avenir du diocèse et des paroisses

Rencontre à Saint-Bonnet pour le Champsaur-Valgaudemar sur la réflexion menée quant à l’avenir du diocèse et des paroisses. 

Samedi 15 février
de 15h00 à 17h00
salle paroissiale
Saint-Bonnet-en-Champsaur

Cette rencontre permettra de porter les questions de la vie de l’Église catholique dans les Hautes-Alpes, dans les paroisses, de sa place et de ses liens vers la société civile.

La rencontre est ouverte à tous ceux et celles que ces questions motivent ou préoccupent.
 
Monsieur François Estrangin, membre de l’équipe diocésaine mandatée par Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, sera là pour présenter le sens de la démarche engagée.
 
Ci-dessous l’appel lancé par l’équipe “Vers une nouvelle pastorale diocésaine” :
 
* * *
 
 

Un appel à tous de l’équipe diocésaine

« nouvelle pastorale » !

 

Allez aux périphéries !

Au cours des rencontres d’automne 2013, l’équipe « Vers une nouvelle pastorale diocésaine » a pu voir, dans les différents secteurs du diocèse, à quel point beaucoup de réalités locales étaient étrangères à nos communautés chrétiennes, peu connues ou méritaient un nouvel engagement. Nous avons aussi découvert des actions discrètes de personnes proches en faveur des plus pauvres, bien insérées dans la vie civile des lieux où ils vivent. Certains ont partagé leur désir d’aller plus loin dans des rencontres ou des actions.

Le pape François invite à vivre l’Évangile en allant aux « périphéries ». Mieux vaut rejoindre ces périphéries épaulés que seuls ! Aussi nous vous invitons à créer des « groupes périphérie ». L’appel est lancé ! Quelques précisions :

1 – Vous réunir à quelques-uns

Pour quoi ?

– pour aller à la découverte ou à la rencontre de pauvretés vécues sur notre territoire et qui sont trop peu prises en compte aujourd’hui.

– pour avancer dans la réalisation d’un projet ou d’un désir de faire quelque chose face à ces situations.

Avec qui ?

– avec des personnes de bonne volonté (chrétiens engagés, à la marge, déçus, jeunes qui veulent s’engager concrètement …). Ce qui réunit le groupe, c’est le désir d’aller vers ces “périphéries”.

Où ?

– le groupe peut être constitué au niveau local (village ou quartier), paroissial, de secteur, de doyenné… Peu importe, ce sont le lien à la réalité locale et le désir partagé qui comptent.

Avec quels appuis ?

– Les prêtres et les diacres ont été invités à accompagner cette démarche.

– L’équipe diocésaine “nouvelle pastorale” est également à votre disposition (cf. coordonnées à la fin) ; elle souhaite également être informée de la création des “groupes périphéries”.

2 – Établissement d’un plan d’action  

Une fois le groupe constitué, établir un “plan d’action”: Quelles personnes avons-nous envie de rencontrer, quelles réalités souhaitons-nous mieux connaître ? Pour cela, à qui faisons-nous appel (personnes-ressource, élus, responsables d’organismes divers – catholiques ou non -, etc.) ?

3 – Rencontrer

Rencontrer les personnes qui sont proches de ces pauvretés, en allant les voir, en visitant les lieux où il se passe quelque chose, en se laissant accueillir par l’autre.

4 – Transformer ces rencontres en relations

Voir ensemble comment aller plus loin et expérimenter une action :

♦ fraternelle vis-à-vis de ceux dont la pauvreté nous interpelle

♦ communautaire (partager ces actions en communauté d’Eglise locale, en faisant en sorte que les plus pauvres enrichissent aussi la communauté chrétienne.)

♦ spirituelle : comment la communauté remet cette relation au Christ (“offertoire”) et comment elle sait se nourrir aussi par Lui dans cette démarche.

À noter :

♦ Cette démarche est une occasion de réfléchir à nos priorités et de nous inviter mutuellement à une grande liberté par rapport aux pratiques actuelles de la vie pastorale.

♦ Dans cette démarche, laissons tout sa place à l’Esprit. Laissons-nous inspirer dans le choix de nos actions et de nos rencontres.

♦ Ces temps sont organisés et vécus localement. L’équipe diocésaine “nouvelle pastorale” reste à disposition des groupes.

Des rendez-vous

Que vos « groupes périphéries » soient déjà constitués ou non, rendez-vous aux dates suivantes pour tous ceux ayant le souci d’aller aux périphéries :

Outre le rendez-vous du samedi 15 février 2014 à Saint-Bonnet pour le Champsaur et le Valgaudemar. À noter :

Samedi 15 mars (pour le Veynois, le Dévoluy, le Laragnais, le Rosanais)
[lieu et heure à préciser]

Samedi 5 avril (pour le Guillestrois, le Queyras, l’Embrunais, les Ecrins, le Briançonnais)
[lieu et heure à préciser]

Un temps fort le 31 mai 2014

Une journée diocésaine aura lieu le 31 mai 2014 à Notre-Dame du Laus :

♦ Nourriture biblique à partir des premiers chapitres des Actes des Apôtres : la naissance de l’Église, la toute première évangélisation.

♦ Échange sur ce que les groupes locaux ont découvert et imaginé et partage sur le point 4 (transformer ces rencontres en relations) que certains groupes n’auront peut-être pas eu le temps d’aborder avant.

Pour plus de renseignements et de précisions :

Deux contacts parmi les divers membres de l’équipe « Vers une nouvelle pastorale diocésaine »

Père Bertrand Gournay
Place Eberlé
05100 Briançon
Tél : 06 73 23 27 06
bertrand.gournay@orange.fr

Ou :

François Estrangin
Tél : 06 07 61 46 23
francois.estrangin@orange.fr 

Fermer le menu