Durant le mois d’août, quatorze séminaristes latino-américains et deux séminaristes indiens du Collège pontifical international Maria Mater Ecclesiae
ont été accueillis dans le diocèse de Gap et d’Embrun.

Envoyés par leurs évêques respectifs à Rome pour leurs études, ces séminaristes n’ont pas forcément la possibilité de rentrer chez eux
pour les vacances. D’où l’idée de Jean-Baptiste Tran, séminariste du diocèse de Gap et d’Embrun, de proposer à ceux qui le désiraient de venir séjourner dans les Hautes-Alpes durant une
partie de leurs vacances d’été.

Durant leur séjour d’un mois, ces séminaristes ont pu être accueillis par des familles,
s’imprégner de l’histoire et de la culture françaises, apprendre des rudiments de notre langue, visiter les sanctuaires d’
Ars, de La Salette, de
Notre-Dame du Laus, animer des messes, proposer des spectacles.

Vendredi 28 août, alors que leur séjour touchait à sa fin, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri les a reçus à la Maison
épiscopale.




Présentation et discussion avec Mgr Jean-Michel di Falco Léandri autour d’un
rafraîchissement.



 
En discussion avec Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, Jean-Baptiste Tran, séminariste du diocèse en
formation à Rome.

 


« Qui va voir Paris avant de retourner à Rome ? » Ils logeront à la Maison Saint-Augustin, un des
lieux de formation des séminaristes du diocèse de Paris.

 


En souvenir, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri remet à chacun un exemplaire de son livre sur Benoîte
Rencurel, une médaille du diocèse et le dernier numéro du mensuel diocésain Eglise dans les Hautes-Alpes. Coup d’oeil sur le reportage qui leur est consacré.

 


Photo de groupe en compagnie de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri.

 


« Bien qu’on soit venus sans guitares, on ne va pas se quitter
sans un chant ! »

  

 

     
Fermer le menu