You are currently viewing Retour sur la journée diocésaine de la vie consacrée

C’est à Notre Dame du Laus qu’une trentaine de consacrés du diocèse de Gap se sont réunis pour la fête de la Présentation de Jésus au Temple, qui est depuis 1997, selon le désir du Pape Saint Jean Paul II, la journée de la vie consacrée. Il s’agissait de rendre grâce pour les merveilles que le Seigneur accomplit dans notre vie religieuse, de vivre un moment fort de communion fraternelle et aussi, pour cette année, de participer à la démarche synodale de toute l’Eglise.

Une journée rythmée par réflexions et prières

Après un moment d’accueil, c’est le Père Joseph-Marie, Franciscain trinitaire de Veynes, qui nous a fait méditer sur la vie communautaire avec ses richesses et ses écueils, avant de célébrer la Fête des Lumières, à la basilique, avec les fidèles venus pour cette occasion. Le Père Ludovic Frère, recteur du sanctuaire, a bien mis en valeur cette mission des consacrés de rayonner la lumière qui est le Christ. Il nous a ainsi donné quatre moyens : la vie de prière, rester petit, l’obéissance qui détache de l’orgueil, et la vie communautaire. Ce fut ensuite le repas festif à l’hôtellerie, moment d’échanges simples et joyeux, avec les traditionnelles crêpes !!

En début d’après-midi, c’est le Père Luc Devillers, dominicain de Boscodon, qui nous a introduits à la démarche synodale, en nous en rappelant l’enjeu. C’est ainsi que nous nous sommes égayés dans le jardin (sous un beau et chaud soleil) par équipe de trois pour échanger sur la synodalité dans l’Eglise, le moyen de la renforcer, les expériences déjà vécues… Après un temps d’adoration et un petit goûter, les Vêpres célébrées ensemble à 16h30 avec les autres pèlerins, ont marqué la fin de cette belle journée. Nous étions bien unis aux sœurs bénédictines de Rosans, avec qui nous avions eu une rencontre au mois de novembre chez elles. « Qu’il est bon, qu’il est doux pour des frères de vivre ensemble et d’être unis » c’est ce que nous avons vécu entre nos différentes congrégations, en ce jour de fête.